magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Il assène un coup de poing à une septuagénaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Mercredi, 19 décembre 2012

L’esprit des Fêtes…



 Imprimer   Envoyer 

Vous l'avez, vous?

Disons que, depuis dimanche, la neige est au moins au rendez-vous. Il était temps, il me semble!

Au sud de l'autoroute 20, il n'y a plus beaucoup de neige. C'est comme ça.

Pour moi, l'esprit de Noël va un peu, beaucoup, avec la neige. C'est un ingrédient de la recette. Une recette que j'aime pas mal! Même si on étire la sauce, pas à peu près! Depuis octobre, les astres de la consommation sont alignés. Les offres alléchantes (?) arrivent de partout.

Noël, quel meilleur temps pour changer de char! Ben oui, toi, ça s'emballe bien, un char! Et ça en prend un neuf pour aller voir la visite, c'est connu... Ah, et il faut aussi changer ses meubles! À grand renfort de publicité, ces commerces, qui vendent des paiements bien plus que des meubles, nous disent de changer ceux-ci avant que la visite n'arrive! Ils proposent un 36 mois pour payer, sans trop insister sur le fait que, dans trois Noël, vous paierez encore ces meubles qu'ils vous inciteront encore à changer!

Je disais donc, la recette. Celle qu'on étire. Comme on le fait avec toutes les ventes d'après Noël, avant Noël. Ridicule. Complètement gaga.

L'esprit de Noël, c'est quelque chose d'autre, pour moi. Mais j'ai de la misère à le nommer.

À la radio, depuis une semaine, on propose toutes sortes d'idées de cossins plus ou moins utiles pour ces cadeaux que vous devez faire à quelqu'un (parce que vous devez lui faire un cadeau...) mais pour lequel vous n'avez aucune idée. Cette espèce de décompte, ça devient affolant, à la fin...

Allez, j'essaie d'identifier de quoi est fait mon esprit de Noël. D'abord, c'est de la musique...de Noël. Ça va de soi, non? Non! Enfin, pas toujours! Disons que toutes les versions proposées ne sont pas bonnes égales! J'aime bien ce qui est en lien avec la tradition des Fêtes. Parce que l'esprit de Noël, c'est un peu une nostalgie. Pour moi, c'est la nostalgie du temps où on avait du temps. Qu'on le veuille ou non, avec toutes nos commodités modernes, avec cette pression de vivre qu'on accepte de se mettre ou de se laisser imposer, du temps, on en a plus... Entendre Bing Crosby chanter White Christmas, Elvis le rendre bleu et Ginette Reno le ramener au blanc, ça me ramène, il me semble, à des valeurs plus solides. En fait, ça me calme. Et, pour l'instant qui passe à cet instant précis, je prends un instant de calme. Le calme instantané, c'est pas mal tout ce qu'il nous reste...

L'esprit de Noël, c'est ce fol espoir que ça se peut que ça puisse aller mieux sur notre planète. L'esprit de Noël, c'est cette espèce de tolérance qu'on se donne en lien avec la différence des autres...parce que c'est Noël.

L'esprit de Noël, c'est donc une sorte de paix. Intérieure, d'abord, et qu'on souhaiterait aussi contagieuse que la gastro qu'on risque d'attraper au gré de nos rencontres. Celle-là même qui annule le White Christmas pour le remplacer par Ce qu'il reste de nous...

Il est en nous, l'esprit de Noël. C'est une affaire personnelle. Je dirais que, pour moi, il est là, par exemple, quand je me retrouve avec ma famille, le 24 décembre. On se voit souvent dans l'année. Pourtant, à Noël, c'est pas pareil.

Il est là, aussi, dans la quiétude du matin du 25 décembre. Quelque chose, dans l'air, est spécial. Quelque chose qui me rappelle la quiétude des dimanches. Ceux du temps où presque tous les commerces étaient fermés.

Il est donc en nous, l'esprit de Noël. Il ne s'achète ni à prix régulier, ni en solde. Je sais, je sais, l'équilibre de notre système économique (sil reste un équilibre...) passe par les achats de Noël. Je ne devrais pas parler contre la consommation... En fait, je dis juste que l'esprit de Noël, ce n'est pas ça, c'est tout. Eh, puis, pour une fois, j'ai le goût de changer la notion de l'équilibre économique par celle de l'équilibre de l'humain. Celui-là même qu'on a justement mis à rude épreuve sur l'autel de la consommation et de la performance...

Pour Noël, je nous souhaite la sagesse de prendre du temps pour soi et pour les nôtres. Ceux-là mêmes qu'on ne voit que trop rarement. « Tsé, la vie va tellement vite... »

Joyeux Noël!

Clin d'œil de la semaine

J'écoute et j'écoute, mais je reviens toujours au même constat : mon meilleur album de Noël, c'est le vieil album de Ginette Reno... Voilà, c'est dit...


Hyundai Sherbrooke juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!

Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!
NOS RECOMMANDATIONS
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
Le grand déboulonnage…

Le grand déboulonnage…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 4 juillet 20
 
François Fouquet
Lundi, 13 juillet 2020
« M’as te montrer à vivre! »

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 juillet 2020
J’ai pris 10lbs depuis le début de la pandémie

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

Jacinthe Dubé 5 juin20
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Le grand déboulonnage… Par Daniel Nadeau Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité Par Sarah Beaudoin Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous