Phoenix de Sherbrooke - 26 novembre 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Phoenix de Sherbrooke - 26 novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 20 octobre 2016

«Chaque personne jouit d’une liberté reconnue par la Charte » - Robert Kouri



 Imprimer   Envoyer 

L'histoire du décès d'une jeune mère témoin de Jéhovah fait énormément jaser depuis quelques jours. Est-ce qu'un refus de traitement au nom d'une religion a sa place dans une société laïque comme la nôtre ? EstriePlus a rencontré à ce propos le professeur Robert Kouri, de la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke.

Éloise Dupuis, 26 ans, aurait refusé une transfusion sanguine nécessaire à la suite de son accouchement, en raison de ses croyances religieuses. Elle serait morte d'une hémorragie interne quelques jours après avoir donné naissance à son enfant.
D'emblée, le professeur Kouri souligne qu'au Canada, une personne adulte jouit à ce niveau d'une liberté reconnue par la Charte des droits et libertés. Il faudra cependant attendre les conclusions du coroner, à savoir si la jeune femme avait signé un avis qui indiquait son refus de recevoir une transfusion sanguine et si son consentement a été fait de façon éclairée.

«Si la dame a réellement signé une carte qui indiquait son refus de transfusions sanguines, le coroner doit vérifier si ce refus signé représentait encore sa vision des choses aujourd'hui», précise M. Kouri.

Au nom d'un dieu?

La tante d'Éloise a souligné dans les médias avoir porté plainte à la police. La dame est catégorique; les proches d'Éloise l'ont regardé mourir.

Mais comment, dans une société laïque, une situation de la sorte peut-elle survenir? «La décision revient à la personne, même dans le cadre d'une société laïque, répond M. Kouri. C'est un droit acquis pour une personne majeure. Lorsqu'il peut y avoir des contestations, c'est par rapport aux mineurs.»

Les Québécois ont été nombreux à réagir face à ce décès. «L'événement a touché les gens parce qu'on parle ici d'une jeune femme et d'un enfant qui se retrouve sans mère. De plus, il est question de religion. Par contre, s' il est démontré que la dame a pris cette décision de façon éclairée, la loi ne peut rien y faire, même si des proches sont en désaccords avec cette décision. Je vais faire une analogie forcée, mais c'est un peu comme les soins de fin de vie ou l'avortement.»

Cette semaine, le ministre Barrette a indiqué que le système actuel assurait un consentement éclairé. «Est-ce que le système offre présentement aux médecins d'avoir une conversation éclairée avec leurs patients? La réponse est oui», a affirmé le ministre de la Santé.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine

Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine
Buffet gratuit en échange de denrées

Buffet gratuit en échange de denrées
NOS RECOMMANDATIONS
Fitzpatrick disputera un 150e départ

Fitzpatrick disputera un 150e départ
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Le psychologue scolaire, une ressource clé
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Caffuccino -  semaine du 20 novembre 2017
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 24 novembre 2017
De tout pour tous les goûts !

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
La magie de l’éveil musical Par Bedon & bout'chou Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical
Une adolescente portée disparue Par Cynthia Dubé Vendredi, 17 novembre 2017
Une adolescente portée disparue
Les membres du conseil municipal assermentés à Magog Par Cynthia Dubé Mardi, 21 novembre 2017
Les membres du conseil municipal assermentés à Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous