SAQ_Mondial_des_cidres_2102
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 24 février
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
SAQ_Mondial_des_cidres_2102
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Mardi, 19 janvier 2021

Simon Madore prêt pour un autre mandat à la mairie de Coaticook



 Imprimer   Envoyer 
Photo fournie

Ayant succédé à M. Bertrand Lamoureux (le beau-père de M. Madore), qui a occupé cette fonction durant plus d'une dizaine d'années, Simon Madore est maire de Coaticook pour une quatrième année. Celui-ci se plait beaucoup dans ce rôle qui de l'avis de tous lui va très bien.

« J'aime les relations humaines. Je suis un gars d'équipe qui aime bien s'entourer, ce que je mets en pratique dans mon rôle de maire qui je l'avoue me plait. J'aime ça et c'est pour cela que je fais cela aussi, parce que j'aime ça », indique celui qui est près de sa population.

Les dernières années ont été plutôt fastes pour ce territoire qui, depuis 2014, a su, comme aucune autre au Québec, se positionner dans le paysage récréotouristique. Foresta Lumina, le parcours nocturne pensé par l'équipe du Parc de La Gorge, a connu un succès fulgurant et la municipalité de 12 000 habitants a fait la manchette attirant des centaines de milliers de spectateurs. L'économie locale a donc bondi d'un coup tellement que certains ont eu de la difficulté à fournir à la demande.

Ajoutez à cela le secteur agroalimentaire qui, malgré quelques difficultés « disons politique », a su tirer son épingle du jeu. La MRC de Coaticook ne compte pas moins de 500 fermes. Les agriculteurs, éleveurs de bovins, producteurs maraîchers et apiculteurs sont donc nombreux.

Une année mouvementée

La dernière année, celle que personne n'aurait vue venir avec cette crise mondiale de la propagation du virus de la COVID-19, dont personne ne connaissait l'existence il y 14 mois, a fait ses dommages également à Coaticook. Le maire Madore n'aurait jamais pensé avoir à affronter une telle situation et aussi grave encore à l'heure actuelle.

« Je n'en reviens toujours pas d'avoir vécu cela et de continuer de constater les conséquences économiques dévastatrices qu'a causées la pandémie dans plusieurs secteurs d'activité et qui continue d'affecter nos commerçants locaux. Heureusement certains secteurs auront moins souffert que d'autres,

comme les ventes de maisons qui, comme ailleurs en Estrie, ont littéralement explosé, tout comme les factures de taxe de bienvenue [taxe de permutation] », indique le maire de la municipalité.

« C'est également du jamais vu tellement, qu'au moment où on se parle, il n'y a que huit maisons à vendre à Coaticook. Normalement, c'est au moins une centaine! À ce jour, on dit que 37 % de la population montréalaise a quitté la ville pour les régions, l'Estrie demeure depuis toujours une destination de choix », confirme-t-il.

Le maire de Coaticook aura quand même connu une bonne année 2020 avec la mise de place de plusieurs projets, dont quelques-uns retardés en raison de la situation actuelle.

« Notre nouvelle maison des ainées verra le jour au printemps, alors que du côté de l'investissement à la pisciculture de Baldwin nous sommes en attente. Cependant, le secteur industriel a eu une très bonne année comme Cabico qui a créé près d'une centaine d'emplois », énumère-t-il.

Parmi les bons coups du maire, il faut mentionner le gel de taxes, la création de la plateforme électronique Biciti, le traitement de l'eau potable dans le secteur de Barnston ainsi que l'amélioration du parc Elvine Baldwin.

À venir

En ce qui concerne la prochaine année, le maire est impatient d'assister à la première du nouveau parc thématique de Baldwin Aquatica qui viendra offrir une activité familiale de jour et complémenter le parcours nocturne Foresta Lumina.

Pour ce qui est de son avenir en politique municipale, Simon Madore confirme qu'il sera de la prochaine élection. Il compte bien obtenir à nouveau l'appui et la confiance des citoyens de Coaticook. Quant à envisager un saut en politique provincial ou fédéral, il avoue avoir déjà reçu quelques appels de représentant de parti, mais n'y voit pas d'intérêt... pour l'instant.



Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés

Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés
Une autre saison des sucres tourmentée

Une autre saison des sucres tourmentée
SAQ_Mondial_des_cidres_2102
NOS RECOMMANDATIONS
Stressé ? Respire par le nez !

Stressé ? Respire par le nez !
L’apport d’un mentor en entrepreneuriat de Sherbrooke reconnu

L’apport d’un mentor en entrepreneuriat de Sherbrooke reconnu
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Carnaval de Sherbrooke 2021
Inscription Infolettre EstriePlus.com
QT Recherche fév 2021
 
François Fouquet
Lundi, 22 février 2021
Entre Woke et Ward

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 février 2021
Stressé ? Respire par le nez !

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
SAQ_Mondial_des_cidres_2102
Deux parcs de Coaticook offrent des billets gratuits Mercredi, 17 février 2021
Deux parcs de Coaticook offrent des billets gratuits
La Soirée de la Saint-Valentin de la Fondation du CHUS permet d’amasser 24 857 $ Mardi, 16 février 2021
La Soirée de la Saint-Valentin de la Fondation du CHUS permet d’amasser 24 857 $
Entre Woke et Ward Par François Fouquet Lundi, 22 février 2021
Entre Woke et Ward
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut