Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Samedi, 26 septembre 2015

La Complice : « Si boire crée des liens, tend la main »


Par Alexandre Paquette

 Imprimer   Envoyer 
Nathalie Ouellette, directrice Grands frères grandes soeurs et Pierre-Olivier Boily du Siboire.

La microbrasserie Siboire et les Grands Frères Grandes Sœurs de l'Estrie (GFGSE) reconduisent leur partenariat en lançant une nouvelle bière à la framboise, La Complice.

Choisi de manière unanime après un concours sur les médias sociaux ayant généré plus de trois cents idées, le nom de la bière illustre bien la relation qui existe entre les deux entités, mais également celle entre les grands frères et les jeunes. 

« La Complice, ça dit tout! Les moments de complicité qui se développent au fur et à mesure des jumelages que nous créons, c'est vraiment ça que nous faisons », expliquait la directrice générale des Grands Frères Grandes Sœurs de l'Estrie, Nathalie Ouellette, à l'occasion du lancement de la bière jeudi.

Au cœur de la mission de l'organisme, cette complicité permet à deux cents jeunes annuellement d'avoir accès à un modèle positif.

Une alliance allant de soi

Partenaire depuis cinq ans dans l'organisation de l'événement-bénéfice Bières et Fromages, le Siboire est devenu un complice naturel pour les GFGSE. Pierre-Olivier Boily, entrepreneur et instigateur de la microbrasserie, est mentor à sa façon depuis une quinzaine d'années.

Cycliste à ses heures, il s'adonne à sa passion en tandem avec des gens souffrant de déficience visuelle, une activité qui lui apporte énormément.

« Il ne faut pas sous-estimer jusqu'à quel point on grandi comme personne dans une telle aventure », mentionne-t-il. 

Son implication a fait de lui un candidat de choix lorsqu'est venu le temps de nommer un ambassadeur pour les GFGSE.

« Une fois que tu goûtes au mentorat, c'est dur d'en sortir », rajoute-t-il. 

L'entrepreneur a d'ailleurs profité du lancement de la nouvelle bière pour lancer un nouveau sous-verre « Si boire crée des liens, tend la main », qui démontre l'étroite collaboration qui unit la microbrasserie et l'organisme.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle

Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle
NOS RECOMMANDATIONS
Ces maladies camouflées

Ces maladies camouflées
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous