magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bandes riveraines: délai repoussé pour se conformer à la règlementation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Vendredi, 7 août 2020

Semaine des Marchés publics: parlons autonomie alimentaire



 Imprimer   Envoyer 

Jusqu'au 16 août c'est la 12e édition de la Semaine québécoise des marchés publics; une initiative de l'Association des marchés publics du Québec (AMPQ). Cette année c'est le thème de l'autonomie alimentaire, sujet mis en lumière par la pandémie, qui a été retenu.

Une édition qui donnera l'occasion à tous les visiteurs de l'Estrie de faire du tourisme gourmand et de s'approvisionner localement auprès des six marchés publics de la région pour une alimentation saine et durable.

À Compton ou se tient pour une 5e année le populaire Marché du Soir, c'est avec une certaine appréhension que l'on en a préparé l'ouverture. Les gens seront-il au rendez-vous? Les producteurs seront-il en mesure de fournir à la demande? Est-ce que l'opération pourra se faire de façon sécuritaire, autant pour les producteurs que pour les visiteurs? La distanciation physique dans un Marché de proximité comme celui de Compton sera elle difficile à respecter?

Beaucoup de questions que se posait Diane Goyette présidente du conseil d'administration du Marché du Soir de Compton depuis sa création. « On était très inquiets et ça a été un vrai beau casse-tête. Malheureusement, je ne suis pas une femme de casse-têtes mais de solutions. Alors en équipe on a mis un plan de l'avant en se disant que l'on s'ajusterait en cours de route s'il le faut, puisque les choses changent de semaine en semaine. Donc on va suivre la parade. »

La réponse est venue des habitués du Marché du Soir qui se sont présenté lors de l'ouverture il y quelques semaines. Selon Diane Goyette c'est vraiment remarquable de voir comment, d'année en année les gens se sont approprié le Marché. « Je dirais qu'environ 40% des consommateurs du Marché sont des réguliers et toujours là, à chaque année. C'est exceptionnel! Les autres sont des environs de Sherbrooke et de toute la MRC. »

Les producteurs sont quant à eux unanimes sur le fait que le confinement des derniers mois a été long et pénible; ils avaient tous hâte de retrouver leurs clients. « C'est vraiment quelque chose! Plus de 23 producteurs de la MRC avec des produits de grande qualité à prix compétitifs, qui transportent leurs produits ici en kiosque, à chaque semaine et qui aiment beaucoup être ici. Quand on a fondé le marché, on voulait que cela soit facile pour les producteurs de s'installer, et aussi il était important pour les clients de faire leurs achats de façon conviviale. C'est pour cela que la distanciation était problématique. Donc on n'exige pas le port du masque mais on le recommande très fortement, et ça va très bien » commente Diane Goyette.

Les producteurs maraichers ont aussi remarqué que les consommateurs des marchés publics sont fréquentés par des gens qui se sentent concernés par les valeurs de l'achat local et la qualité de ce qu'ils mangent. Les consommateurs veulent connaître l'origine et la teneur du contenu de leurs assiettes. Le virage bio est également bien amorcé et répond à une demande grandissante. Les producteurs et maraîchers offrent de la diversité avec une large gamme de produits du terroir, des viandes, des légumes et des aliments cuisinés. Les producteurs viennent tous du secteur, c'est un critère de sélection pour les locateurs d'espace du Marché du Soir de Compton; ils doivent être dans la MRC de Coaticook.

La porte-parole nationale de la Semaine des marchés publics du Québec, Julie Aubé, autrice et nutritionniste, croit qu'il faut tenir une sérieuse réflexion en cette année de pandémie sur l'autonomie alimentaire. Pour les particuliers, cela se traduit par découvrir des façons de transformer et de conserver des produits régionaux pour manger local 12 mois par année.

Pour Jean-Nick Trudel, directeur général de l'AMPQ, la Semaine québécoise des marchés publics est le moment idéal de réunir les producteurs et les consommateurs autour de l'alimentation locale. « Nous avons maintenant, plus que jamais, une responsabilité collective à nous approvisionner au Québec et même, localement par l'entremise des producteurs et des marchés publics de notre région. »

Les marchés publics sont reconnus comme étant l'extension des activités de production et de transformation à la ferme. Ainsi, la plupart des marchands proposent des produits qu'ils ont cultivés ou transformés eux-mêmes.
« Notre marché c'est une communauté! Les gens s'intéressent aux produits qu'ils achètent, questionnent les producteurs sur la façon de les cultiver et même de les apprêter. Une jeune productrice de mouton me disait que les gens s'intéresse aussi à eux et à leur mode vie; ce qui est très unique à Compton et qui fait notre charme. Ici les producteurs vendent les produits des autres, il y a cette relation unique entre chacun et tout le monde s'encourage, il n'y a pas de compétitions entre personne », ajoute fièrement Diane Goyette.

Pour connaitre les lieux des marchés publics de l'Estrie et leur horaire respectif consulter le www.ampq.ca.

 


Vieux Clocher 2 oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Reprise des frais d'administration à Hydro-Sherbrooke

Reprise des frais d'administration à Hydro-Sherbrooke
26 unités de logement abordable dans l'arrondissement Lennoxville

26 unités de logement abordable dans l'arrondissement Lennoxville
Café William Spartivento septembre 20
NOS RECOMMANDATIONS
Communauto élargit son offre de service à Sherbrooke

Communauto élargit son offre de service à Sherbrooke
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage

Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique sept 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir aout 2020
 
François Fouquet
Lundi, 21 septembre 2020
Non, non…en quelques mots seulement!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Communauto élargit son offre de service à Sherbrooke Mercredi, 23 septembre 2020
Communauto élargit son offre de service à Sherbrooke
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage Par Daniel Campeau Mercredi, 23 septembre 2020
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
Non, non…en quelques mots seulement! Par François Fouquet Lundi, 21 septembre 2020
Non, non…en quelques mots seulement!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous