Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Demain, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mardi, 17 mai 2016

Sécurité routière: Sherbrooke est à vélo!



 Imprimer   Envoyer 
Mylène Laplume (policière, Sécurité des milieux), Marie-Ève Laforest (SAAQ), Marc Denault (conseiller municipal) et Guylaine Perron (capitaine, division Sécurité des milieux).

Pour souligner le retour du printemps et des vélos sur les routes de Sherbrooke, le Service de police de Sherbrooke (SPS) lance une nouvelle campagne de sensibilisation à une cohabitation harmonieuse entre leurs usagers.

Le projet-pilote a pour objectif principal de parler du partage de la route entre ses usagers à vélo et les automobilistes. Elle s'inspire des campagnes de sensibilisation (à succès!) Bon pied, bon œil et On se fait signe, où la cohabitation entre les piétons et les voitures était à l'honneur.

La première aura même gagné un prix lors des dernières Assises de l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Selon le conseiller municipal et président du comité de sécurité publique, Marc Denaul, environ la moitié des Sherbrookois pratiquent le vélo, pour le plaisir ou comme moyen de transport.

« Souvenez-vous du débat, des discours et des commentaires sur le partage du contour du Lac des Nations, il y a quelques années. La problématique prend de l'ampleur sur les 366 kilomètres de route sur le territoire de Sherbrooke. »

« En raison de la circulation parfois dense, il est important que les cyclistes et les automobilistes collaborent, comprennent leurs rôles et responsabilités et surtout, qu'ils se respectent mutuellement. Les interventions préventives sur le terrain sont la clé. Voilà ce à quoi servira la campagne Sherbrooke à vélo : sensibiliser et éduquer la population », explique Guylaine Perron, capitaine de la Division de la sécurité des milieux du SPS.

La campagne prendra plusieurs formes : publicités dans les médias, panneaux dans les autobus, pastilles sur les routes, patrouilles à vélo, publications sur les médias sociaux ainsi qu'un quiz destiné à tester ses connaissances sur le code de la sécurité routière et les comportements à adopter, cyclistes comme automobilistes.

« Cela fait dix ans que l'on parle des piétons. C'était un travail de longue haleine, mais il y a eu beaucoup de progrès au niveau du respect entre les piétons et les automobilistes. On vise un beau résultat comme celui-là avec les vélos. L'année un débute et nous avons beaucoup d'information à diffuser », souligne Mme Perron.

Si la campagne mise surtout sur les actions préventives, la population doit aussi faire sa part et les cyclistes, respecter le code de la sécurité routière, rappellent Guylaine Perron et Mylène Laplume, policière à la sécurité des milieux.

« On veut diriger les efforts vers le respect du code de la sécurité routière, explique cette dernière. Il faut que les arrêts obligatoires et que les feux rouges soient respectés par les cyclistes et que les automobilistes leur cèdent le passage lorsqu'il le faut. On encourage les cyclistes à utiliser les pistes cyclables s'ils le peuvent et à circuler à droite sur la chaussée, dans le même sens que la circulation. Nous sommes conscients qu'il y a beaucoup de travail à faire, mais chaque geste compte pour rendre les routes plus conviviales pour tous. »

« Plus on en parle, plus le message se passe, affirme quant à elle Guylaine Perron. Le but ultime est de diminuer le nombre d'accidents, de blessures et de décès. Il faut changer les comportements et il faudra un bon quatre ans avant de constater des résultats. »

Malgré ce délai, Mme Perron est convaincue que la prévention fonctionne : « Beaucoup plus de piétons attendent leur feu pour traverser une intersection, quelque chose qu'on voyait plutôt rarement il y a dix ans! »

Une dizaine d'écoles primaires et secondaires seront visitées par les policiers du SPS.

« Si le port du casque de sécurité à vélo est excellent à Sherbrooke, il reste encore à montrer aux jeunes comment bien ajuster son casque, explique en souriant Mylène Laplume. Les jeunes aiment que les policiers viennent les voir pour leur montrer des choses et leur donner des conseils. »

Cette année, la Ville prévoit ajouter 15 km aux 144 existants du réseau cyclable sur son territoire.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Mort suspecte le jour de Noël

Mort suspecte le jour de Noël
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables

Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables
Mort suspecte le jour de Noël

Mort suspecte le jour de Noël
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion Mardi, 9 janvier 2018
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables Par Cynthia Dubé Lundi, 8 janvier 2018
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous