magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bandes riveraines: délai repoussé pour se conformer à la règlementation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SPORTS / Régionaux
Lundi, 14 septembre 2020

Mission accomplie pour Sébastien Roulier et Samuel Camirand



 Imprimer   Envoyer 
Photo gracieuseté: Sébastien Roulier poussant Samuel Camirand lors d'un ultramarathon

Le 12 septembre dernier, l'ultramarathonien et médecin de Sherbrooke, Sébastien Roulier, et Samuel Camirand, atteint d'une maladie neurodégénérative, ont complété la distance de 100 km du MRSQ (Mount Royal Summit Quest ou Quête du sommet du Mont Royal) à Montréal en 13 heures de course ce qui leur permettra d'inscrire leurs noms dans le livre des records Guinness.

« L'objectif était d'offrir une course de 100 km à Samuel. Du jamais vu au Québec et probablement à travers le monde. Parmi les records Guinness, la catégorie de Course de 100 km en duo, sans changer de coureur ni de passager, n'existe pas. Nous allons envoyer toutes les preuves pour faire authentifier notre exploit », raconte l'ex-détenteur des records Guinness au demi-marathon et au marathon en duo en 2018-2019.

Le duo a bénéficié d'une journée splendide, le 12 septembre dernier dès 6h15 du matin, pour parcourir le trajet de 100 km en 13 heures.

« Du lever du soleil jusqu'à son coucher, la température était idéale pour courir. Samuel n'a pas eu trop froid. Par contre, sa maladie, l'ataxie de Friedreich, amène des besoins particuliers. Tout au long du parcours, nous avons eu quelques arrêts pour lui permettre de s'étirer, se repositionner ou simplement aller aux toilettes. Au total, sur les 13 heures de course, nous avons été en mouvement une dizaine d'heures », raconte celui qui a représenté le Canada lors de 5 Championnats Mondiaux.

Roulier, qui est aussi médecin, a interrompu sa course au 70e kilomètre pour intervenir auprès d'un blessé.

« À Lasalle, sur notre retour, j'ai noté un attroupement dans la rue. Une personne était étendue par terre. Sans hésiter, je me suis dirigé vers le groupe. Ma priorité était de porter secours à la victime. J'ai même oublié de mettre mon masque. Une mauvaise chute a entraîné une commotion cérébrale chez cette personne de 70 ans. Je suis resté au chevet du blessé jusqu'à l'arrivée des ambulanciers », raconte le chef de l'unité des soins intensifs de pédiatrie du CIUSSS-Estrie-CHUS.

Le duo, qui devait courir le Marathon de Boston en avril, a choisi le trajet officiel de l'événement MRSQ à Montréal pour réaliser leur exploit.

« Nous avons respecté le trajet officiel du MRSQ. Ce sera plus facile pour faire accepter le record. Nous avons eu de très beaux points de vue durant la course. Un départ près du Stade Olympique pour se diriger ensuite vers le pont Jacques Cartier et l'île Ste-Hélène. Ensuite nous avons atteint l'estacade du Pont Champlain pour parvenir à la piste cyclable le long des berges du Fleuve St-Laurent jusqu'au village de Pointe Claire. Nous avons fait le chemin inverse au retour mais la fin était au sommet du Mont Royal. Malgré les 95 km parcourus, la montée s'est bien déroulée, à petits pas, avec les encouragements de Samuel et d'autres accompagnateurs », rapporte l'athlète de Sherbrooke.

« J'ai exploré la course de bien des façons. La course en duo c'est une belle façon de partager ma passion. C'est une belle façon de promouvoir l'inclusion sociale. Beaucoup de gens qui ont croisé notre route nous ont encouragés ou avaient un sourire. L'expérience a été humainement enrichissante pour toutes les personnes impliquées dans ce défi : la mère de Samuel, sa famille, les concepteurs de la chaise Kartus utilisée pour le défi, des amis. Aussi, j'avais invité un autre duo à participer au départ de notre 100 km, Annie-Claude et Soleine. Elles ont fait près de 25 km. Pour leur baptême de course partagée, c'est un excellent début pour plein d'autres aventures ensemble », termine Roulier. 

Avec l'équipe Kartus, Roulier a déjà un autre record en vue : la distance la plus longue en 24 heures. Cette fois, le passager pourra être différent. La marque à battre est de 162 km.

 


Écoloboutique sept 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Week-end chargé pour les Expos et le Big Bill

Week-end chargé pour les Expos et le Big Bill
Sébastien Roulier à la poursuite d'un autre record Guiness

Sébastien Roulier à la poursuite d'un autre record Guiness
Café William Spartivento septembre 20
NOS RECOMMANDATIONS
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage

Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
Trading automatique : faut-il faire confiance aux robots ?

Trading automatique : faut-il faire confiance aux robots ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Hyundai Sherbrooke sept 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Café William Spartivento septembre 20
 
François Fouquet
Lundi, 21 septembre 2020
Non, non…en quelques mots seulement!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Un bel exemple d'économie circulaire Vendredi, 25 septembre 2020
Un bel exemple d'économie circulaire
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage Par Daniel Campeau Mercredi, 23 septembre 2020
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
50 personnes et moins dans les lieux de culte: la décision de Québec décriée Lundi, 21 septembre 2020
50 personnes et moins dans les lieux de culte: la décision de Québec décriée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous