Rythme_avril20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 20 juin 2016

Difficile respect



 Imprimer   Envoyer 

 - Moi, c'est le respect, tu sais... 
 - Moi, c'est plus la tarte au sucre... 

Deux phrases vides.

Le respect a la vie dure. Très dure. Pourtant, ce n'est pas si difficile, non? Si je dis que, pour moi, le respect est essentiel, comment être contre? Peut-on être contre la vertu?

Oui.

Enfin. Peut-être pas contre la vertu, mais il n'y a rien de vertueux dans le fait d'évoquer le respect. Je vais plus loin. Si vous mettez le respect, comme ça, au centre de votre vie, ça n'aura pas une grande valeur. Étonnant? Pas tant.

Exemple. Si vous considérez que le gouvernement de M. Couillard manque de respect pour une bonne partie de la population par ses politiques économiques, vous avez bien le droit. Si, lors, d'une manifestation visant, justement, le respect des différences, vous faites un geste d'agression envers M. Couillard, vous manquez de respect. Mais voilà, vous faites ça pour respecter votre façon de voir. Et comme vous dénoncez ce gouvernement et le précédent depuis des années, vous finissez par vous dire : « Fallait que je fasse quelque chose, fallait que je me respecte là-dedans. »

Difficile respect.

Quand on est en campagne électorale et qu'on exige haut et fort que quelque chose soit fait pour Raïf Badawi, on plaide que Raïf est un citoyen qui mérite le respect. C'est dégueulasse de faire de la prison pour un blogue somme toute inoffensif. Mais quand on arrive au pouvoir, il faut aussi respecter les ententes commerciales avec l'Arabie Saoudite. La médaille du respect, soudain, a plusieurs faces. M. Trudeau patauge dans cette choucroute...

On peut aussi être contre la différence d'orientation sexuelle de notre voisin. Et ce, par respect pour des textes saints. On peut, en toute connaissance de cause, être violent dans un propos et, même dans nos gestes, au nom de ce respect profond qui nous anime par rapport à ces textes sacrés.

Difficile respect, donc.

En plus, le mot est utilisé à toutes les sauces. Il est à la mode. Quelqu'un fait quelque chose qui sort de l'ordinaire et voilà que les commentaires fusent : « Wow, man... respect! » Subitement, on se sert du respect pour manifester notre admiration par rapport à un événement, un geste.

Plus j'y pense et plus je me dis que le respect, seul, n'est pas si utile. Seul, il est comme du tofu qui prend toutes les saveurs qu'on veut bien lui donner. Seul, il peut servir toutes les causes. Des plus nobles aux plus disgracieuses.

Si je dis ceci : il faut conduire sa voiture avec respect, j'ouvre la porte à tout et rien, bonne et mauvaise foi confondues. Par contre, si je vous dis ceci : il faut conduire sa voiture en respectant le Code de la route, je change la donne. Le Code de la route a été fait en pensant au bien commun. Subitement, le respect n'est plus un artifice derrière lequel je cache mes conneries, c'est un engagement.

Le respect n'a de sens que s'il est jumelé à d'autres valeurs ou principes qui se veulent universels. Comme la liberté (de l'un et de l'autre, c'est engageant, ça), la démocratie, la solidarité.

C'est quand il est au service de valeurs nobles que le respect prend tout son sens. Pas quand il sert les intérêts personnels.

Clin d'œil de la semaine
« Je respecte ton opinion », dit l'un, réprimant un haut-le-coeur et juste pour que l'autre se taise...


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Tous dans le même bateau

Tous dans le même bateau
Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part

Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence

Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence
La Régie de Police de Memphrémagog se veut rassurante

La Régie de Police de Memphrémagog se veut rassurante
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Pierre-Olivier Pinard
Mardi, 7 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 2

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Deux suspects recherchés pour vol Vendredi, 3 avril 2020
Deux suspects recherchés pour vol
La télévision payée par la Fondation du CHUS Mardi, 31 mars 2020
La télévision payée par la Fondation du CHUS
Soigner sa santé mentale en ces temps incertains Par Anita Lessard Mercredi, 1 avril 2020
Soigner sa santé mentale en ces temps incertains
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous