Service d’aide aux Néo-Canadiens
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Resto-Brasserie Le Dauphin
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 13 décembre 2017

Un projet pour mieux gérer les risques de matières dangereuses



 Imprimer   Envoyer 
Les professeurs du Département de génie chimique et de génie biotechnologique et co-responsables du projet de recherche, Yves Dubeau et Gervais Soucy, étaient présents lors de l'annonce de ce matin.

Pour les années à venir, l'Université de Sherbrooke, en partenariat avec le ministère de la Sécurité publique, se penchera sur un important projet de recherche relié à la gestion des risques associés aux matières dangereuses.

Quelques années ont passé déjà en Estrie depuis les tragédies de Neptune, Lac-Mégantic et BRP de Valcourt. Qu'avaient-elles en commun? Même si les contextes diffèrent, avec le recul, on constate que ces trois événements ont été aux prises avec d'importants risques associés aux matières dangereuses.

Afin de mieux gérer ces types de situation, les municipalités recevront de l'aide de la part de la Faculté de génie l'Université de Sherbrooke, en partenariat avec le ministère de la Sécurité publique. En effet, un projet de recherche important sera lancé concernant la gestion des risques technologiques associés aux matières dangereuses. Une subvention ministérielle de plus de 730 000 $ pour trois ans sera d'ailleurs octroyée pour la réalisation des recherches.

L'annonce de ce matin, qui cadre avec la Politique québécoise de sécurité civile 2014-2024, a pour but notamment d'aider les municipalités à résoudre des défis spécifiques liés à la gestion des risques en ce qui concerne les matières dangereuses.

Faire de Sherbrooke un centre d'expertise

Grâce à ce projet de recherche, les municipalités pourront consulter un centre d'expertise au besoin. L'un des objectifs est de former du personnel qualifié pour qu'il puisse contribuer activement dans son milieu de travail au développement d'outils reliés à la problématique.

« Des formations pourraient même éventuellement être développées à l'UdeS en lien avec le sujet pour former la relève nécessaire pour poursuivre les actions », commente le professeur du Département de génie chimique et de génie biotechnologique et co-responsable du projet, Gervais Soucy.

Dans les démarches de recherche, sept sous-projets seront abordés dont la documentation des sinistres majeurs impliquant des matières dangereuses, la définition du profil de vulnérabilité des éléments exposés aux aléas technologiques, la réalisation de scénarios génériques d'accidents, et la liste s'étire encore.

« On veut vraiment faire le point sur ce qui se passe au Québec, souligne le professeur au Département de génie chimique et de génie biotechnologique et co-responsable du projet, Yves Dubeau. Nous avons l'expertise, la motivation et la volonté de rassembler des équipes de recherche pour développer ce créneau. Nous voulons élaborer des outils réfléchis et simples d'application pour mieux protéger la population du Québec des risques inhérents découlant de la présence de matières dangereuses. »


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Résidus encombrants: la Ville procédera à la collecte

Résidus encombrants: la Ville procédera à la collecte
Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude

Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude
NOS RECOMMANDATIONS
Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur

Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus

La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke Auto Occasion
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 25 avril 2018
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange! Par Valérie Guillemette Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!
2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras Par William Lafleur Mercredi, 18 avril 2018
2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous