magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
J'ai Signé Coiffure Par J'ai Signé Coiffure

Mercredi, 28 octobre 2015

Le tabou du pourboire chez le coiffeur



 Imprimer   Envoyer 

Marilyn Gatien
Styliste/propriétaire

Quand vient le moment de payer la facture, plusieurs client(e)s me questionnent au sujet du pourboire : comment dois-je te laisser? Combien les gens te donnent? Est-ce qu'on doit te laisser 15 %? C'est toujours bien embêtant, pour nous, de répondre à ces questions.

Voici un petit historique du pourboire. Au 18e siècle, les Anglais installaient sur les comptoirs un pot où il était inscrit : To insure promptness (pour assurer la rapidité). Ainsi les clients pressés mettaient quelques pièces en guise de remerciement pour un service rapide et efficace. Avec le temps, les Anglais ont abrégé ces inscriptions pour « tip ». La tradition du pourboire serait aussi à l'origine d'une expression qui découle du moyen âge. En France, un seigneur qui était satisfait de l'excellent travail de son serviteur lui donnait une pièce en lui disant : tenez, pour boire à ma santé!

Il n'y a pas de règles établies à ce sujet et il n'y a pas de loi qui règlemente le pourboire au salon de coiffure. En générale, c'est du cas par cas. Le travail de votre coiffeur consiste non seulement à vous faire profiter du meilleur de ses connaissances, vous conseiller sur votre look, sur votre mise en plis, sur les bons outils et produits à utiliser à la maison, mais aussi il s'assure de votre bien-être en vous divertissant, en vous offrant un breuvage de votre choix et finalement il a votre bien-être à cœur; en vous faisant un bon massage au lavabo! À chaque rendez-vous, il se donne pour vous comme si c'était votre première visite en vous offrant des nouveautés en vous expliquant les nouvelles tendances, et ce toujours avec sourire et attention. Ce n'est peut-être pas un service au restaurant, mais, à mon avis, c'est bien plus encore!

Alors, le pourboire n'est pas obligatoire, c'est un signe de satisfaction. Si vous avez eu un rendez-vous et un service à la hauteur de vos attentes et que vous voulez récompenser votre coiffeur, c'est à votre discrétion.


Écoloboutique juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’ABC de la nutrition à l’effort

L’ABC de la nutrition à l’effort
Maladie d'alzheimer : des données québécoises à la portée de chercheurs internationaux

Maladie d'alzheimer : des données québécoises à la portée de chercheurs internationaux
NOS RECOMMANDATIONS
Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés

Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial

Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 26 juin 2020
Suis-je sédentaire sans le savoir ?

Jacinthe Dubé 5 juin20
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup! Par Daniel Campeau Jeudi, 2 juillet 2020
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
La pression des mains Par Jérôme Blais Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains
Disparition d'un octogénaire en Estrie Mardi, 30 juin 2020
Disparition d'un octogénaire en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous