1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 4 juillet 2016

Poussière de PK



 Imprimer   Envoyer 

L'ouragan PK est passé. Quand PK passe, les éléments se déchaînent. Les passions éclatent.

Ayoye... Maintenant que la poussière PK retombe, je me risque.

Je me suis permis de lire des dizaines de commentaires de partisans à la suite de cet échange historique devenu rapidement hystérique.

Les journaux de Toronto affirment que les équipes canadiennes sont gérées par des sans-desseins, plusieurs amateurs crachent (au propre et non au figuré) sur le logo du Canadien, les vieux réflexes reviennent : on sait ben, nous autres, à Montréal, on n'est pas capables d'accepter ce qui est différent, on a peur de la gloire. Bref, hey!, qu'on est donc petits ! Et Bergevin est un connard. Et Therrien est un perdant né. Et Molson n'a pas de couilles. Et puis, et puis...

Bordel de merde, on capote! Si on avait une réaction juste 20 fois moins forte par rapport à l'environnement, la planète serait sur la voie de la guérison!

Je sais que le hockey prend une place hyper importante. Et j'en suis. Complètement. Mon équipe, c'est le CH et j'aime mon équipe. C'est dit. Mais là, on ne parle pas de hockey. Et pas du tout d'équipe. C'est tout là le problème.

Comment peut-on échanger un joueur qui a donné 10 millions de dollars pour les enfants malades? Qui a sa propre ligne de vêtements, qui attire des gens à lui seul, qui fait de Montréal une ville excitante?

Tout cela, c'est beau. Mais ce n'est pas du hockey. PK n'est pas un joueur d'équipe. Il est une entreprise. Le PK Inc. Son logo était le 76. Pas celui du Canadien. Aussi noble soit-il, même son don sur 7 ans fait partie du positionnement de marché du PK Inc.

Admettons un instant qu'on parle hockey. Sans même aller dans la quantité immense de revirements que notre PK provoquait. Qu'on parle juste de la dynamique de l'équipe sur la glace. Et qu'on imagine la dynamique de l'équipe hors glace. Admettons, juste un instant, qu'on parle d'une équipe de hockey?

Là, l'angle change. Et l'échange prend un sens. PK est un adorable personnage dont le nombril est une oasis d'immensité à lui seul. Si ce n'était que ça, ce ne serait pas si grave. Mais quand le « je » remplace systématiquement le « nous », ça heurte un peu plus.

Le hockey, pourtant, est un sport d'équipe. Tous les gagnants de la Coupe Stanley vous le diront : « cette année-là, il se passait quelque chose dans notre équipe. On sentait qu'on pouvait... »

Et si c'était ça que Bergevin cherchait? Et s'il n'était pas un simple connard? Et si Bergevin avait plus d'informations que nous sur la place de PK dans l'entourage du CH ?

Et si l'équipe devait passer avant?

Il sera de plus en plus difficile d'encadrer les joueurs aux égos amplifiés par la pluie des millions de dollars. Il nous faudra des gens de hockey aux couilles d'acier, prêts à assumer chacun des gestes. Des gens qui se tiendront de bout pour défendre l'équipe. Bergevin correspond à cela, visiblement.

Les premières paroles de PK, après son échange, ont été au « je ». « Enfin, je vais jouer pour une équipe qui me veut. Enfin, je vais pouvoir être qui je suis." Et il ajoute: " À partir de maintenant, les Predators peuvent affirmer qu'ils ont une meilleure défensive. » La modestie ne fait pas partie du PK Inc.

Quand on est plus gros que l'équipe et plus gros que son sport, il faut assumer ce qui vient avec.

Merci PK.

Bienvenue, Shea.

Clin d'œil de la semaine
PK, c'est Apollo Creed dans Rocky. Un boxeur flamboyant. Un boxeur, ça ne joue pas en équipe. PK aurait dû être boxeur, peut-être...


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le coup de poing du gros bon sens

Le coup de poing du gros bon sens
Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part

Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

Un monde de découvertes au bout de nos doigts
Deux suspects recherchés pour vol

Deux suspects recherchés pour vol
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Mardi, 7 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 2

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Vives inquiétudes à Coaticook Par Daniel Campeau Jeudi, 2 avril 2020
Vives inquiétudes à Coaticook
La télévision payée par la Fondation du CHUS Mardi, 31 mars 2020
La télévision payée par la Fondation du CHUS
Deux entreprises s'unissent pour fabriquer des visières médicales Vendredi, 3 avril 2020
Deux entreprises s'unissent pour fabriquer des visières médicales
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous