Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Mercredi, 18 février 2015

Une boutique-école pour encourager la persévérance scolaire



 Imprimer   Envoyer 

L'École La Frontalière de Coaticook a mis sur pied un projet entrepreneurial pour stimuler la motivation des élèves en adaptation scolaire. En effet, les élèves ont pour projet de revamper la boutique-école.

« Les élèves en adaptation scolaire ont souvent de la difficulté à se motiver et à faire des travaux académiques. Le fait que les étudiants soient en action permet de stimuler leur motivation. Ils ont également plusieurs initiatives à prendre ce qui permet de développer leur autonomie. Ils relèvent de nombreux défis, c'est gratifiant pour eux. Un travail concret qui facilite l'intégration des notions académiques », estime Mme Gervais.

Un projet rassembleur
Le groupe d'élèves de Mme Gervais cherchait en début d'année scolaire un projet à faire où chacun pourrait participer et mettre à contribution leurs qualités et forces.

Les élèves ont soulevé le fait que la coopérative étudiante était peu connue et peu intéressante. C'est ainsi que l'idée de rénover la boutique a surgi. Le défi est ainsi de rendre la boutique plus attrayante, de la mettre au goût des élèves et de faire de la publicité pour inciter les jeunes à y faire un tour.

« Nous sommes allés chercher les forces et les intérêts de tous les élèves. Les élèves plus manuels se sont occupés de peinturer le local et de fabriquer les présentoirs de la boutique. Une autre équipe s'est occupée du sondage et une autre équipe de la publicité », précise Mme Gervais.

Afin de déterminer les articles qui seront en vente à la boutique, un sondage a été distribué à tous les élèves de l'école. « En plus de ce que l'on vendait avant à la Coop - crayons, effaces, cahiers - , on va surtout y vendre des articles à l'effigie de leur équipe sportive », indique Mylène Gervais. « À partir des résultats du sondage, les élèves vont commander les articles que nous allons vendre à la boutique : Chandails, casquettes, gourde d'eau, porte-clé, tasse à café, etc. »

Un effet d'entrainement positif
Il y a un esprit d'équipe qui s'est développé, estime l'enseignante. « Il y a des jeunes qui s'impliquent beaucoup et cela a un effet d'entrainement auprès des autres élèves. Quand il y en a qui se démarque et qui fait de bons coups, ça encourage les autres à participer. »

Michael Joyal-Bergeron est un élève qui participe au projet. Il a notamment réalisé le sondage avec ses coéquipiers. Pour Michael, ce projet entrepreneurial est une source de motivation pour poursuivre ses études : « Ce projet m'encourage à rester à l'école. Ça me motive à continuer parce que c'est un projet stimulant.

L'objectif est d'ouvrir la boutique d'ici la fin mars : « ce sont les jeunes qui travailleront à la boutique. Elle sera ouverte à l'heure du dîner, mais également lors de soirées spéciales, comme la remise des bulletins.» Les profits de la boutique iront à des activités étudiantes ou pour racheter du matériel pour la boutique, a conclu Mylène Gervais.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service

Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service
NOS RECOMMANDATIONS
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!

Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Chevrolet Corvette GXE 2018 Mardi, 16 janvier 2018
Chevrolet Corvette GXE 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ? Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 janvier 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
Tendances à surveiller en 2018 Par Catherine Côté Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous