GRANADA 28 OCT 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
SMLT_2021
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Lundi, 27 septembre 2021

Passeport vaccinal : l’effet dans les entreprises locales



 Imprimer   Envoyer 
Crédit photo - Facebook : Pizzicato

Depuis le premier septembre, le passeport vaccinal en vigueur est obligatoire pour les personnes de 13 ans ou plus. Ce document est donc nécessaire pour accéder à certains lieux ou encore pour pratiquer certaines activités non essentielles où le risque de transmission entre individus est élevé. Ces activités incluent notamment les événements et festivals, les salles de spectacle et les salles où se produisent des événements sportifs, en plus des casinos, des cinémas, des salles d'entraînement, des bars et des restaurants.

L'entrée en vigueur de cette nouvelle mesure a-t-elle modifié la façon de consommer qui déjà en a pris pour son rhume depuis le début de l'ère Covid 19 ? Il semble que oui et que, dans certains secteurs d'activité, l'impact du passeport vaccinal se fait beaucoup plus ressentir.

Plusieurs champs d'activités commerciales ont été touchés. Les restaurateurs sont en quelque sorte sur la ligne de front et des centaines à travers le Québec n'ont pas survécu à la pandémie. À Sherbrooke, heureusement seuls quelques-uns ont fermé leurs portes, les autres tiennent le coup.

Avec l'entrée en vigueur du passeport vaccinal, le monde de la restauration se questionne maintenant sérieusement (et depuis le début de la pandémie) sur les mesures mises en place par la santé publique. Maxime Yergeau possède le restaurant L'Overflow sur la rue King depuis deux ans. Chez lui le résultat de l'entrée en vigueur du passeport ce n'est rien de moins qu'une diminution de 30 % de sa clientèle.

Maxime Yergeau du restaurant Overflow de la rue King : « On perd de 3 à 4 clients sur 10 depuis le début septembre et honnêtement on n'a pas vraiment besoin que l'on nous mette encore plus de bâtons dans les roues, qui déjà, roulent carré à cause des impacts de la pandémie sur notre marché. Qu'on nous laisse simplement offrir nos services à 100 % des gens qui se présentent dans notre établissement, et ce de façon sécuritaire, comme on le fait depuis notre réouverture en juin 2020 dernier ».

M. Yargeau constate aussi que même si en général les 50 ans et plus possèdent presque à 100 % le passeport vaccinal, la situation est différente chez les jeunes adultes de 20 ans où la proportion de jeunes qui ont été vaccinés adéquatement passe à 60 %.

« On veut juste vendre du bonheur nous autres les restaurateurs. On ne veut pas jouer à la police. De toute façon, nous ici à L'Overflow on continue de faire ce que l'on aime », insiste-t-il.

Après vérification auprès des données de la Santé publique, il s'agit de 86 % de la population de 50 à 59 ans qui sont doublement vaccinés et 92 % pour les 60 ans et plus. Concernant, les jeunes de 18 à 29 ans, ce chiffre monte à 73 %. Ces données correspondent à la situation provinciale.

Une constatation différente

Un son de cloche un peu différent au Pizzicato où le directeur adjoint Vincent Joumel n'a pas vu de diminution flagrante de sa clientèle depuis le premier septembre et s'adapte au fil des jours à la situation évolutive de la pandémie.

« Cela se passe je dirais relativement bien! Alexandre [Côté, le propriétaire] a travaillé très fort depuis le début de la pandémie pour réussir à bonifier notre offre de service et l'espace que nous possédons tout en s'adaptant aux mesures de la santé publique qui, à un certain moment, changeait toutes les semaines. Avec l'entrée en vigueur du passeport, notre clientèle semble peut-être un peu plus rassurée, mais on n'a pas eu moins de clients bien au contraire », indique-t-il.

Un autre secteur qui a été durement touché est celui des centres d'entraînement. À Sherbrooke le ProGym du boulevard Bourque a rapidement constaté que malgré la mise en place du passeport les gens revenaient nombreux et heureux aux gyms.

« Les gens sont très contents de pouvoir à nouveau s'entraîner de façon quotidienne et j'avoue que les choses se passent mieux que ce que l'on pensait. Les étudiants sont de retour dans les centres d'entraînement et ils ont tous leurs passeports. Après deux années difficiles, on voit la lumière au bout du tunnel et ce n'est pas un train! », explique Raphaël Jolicoeur, co-propriétaire du Pro Gym.


SSRI_OCT_2021
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le maire de Coaticook n’est pas content! L’urgence de Coaticook encore fermée de soir et de nuit !

Le maire de Coaticook n’est pas content! L’urgence de Coaticook encore fermée de soir et de nuit !
Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes

Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes
CCSI SHERBROOKE OCT 21
NOS RECOMMANDATIONS
32 000 dollars à gagner en achetant local grâce à la campagne Mes Achats à quelques pas

32 000 dollars à gagner en achetant local grâce à la campagne Mes Achats à quelques pas
Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes

Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HYUNDAI_USAGÉ_2
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
François Fouquet
Lundi, 18 octobre 2021
Une vie, un sentier, des repères

Ombudsman de la Ville de Sherbrooke
Jeudi, 14 octobre 2021
Journée des ombudsmans

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 octobre 2021
La fin d’un monde

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Retrouver l’élan Par François Fouquet Mardi, 12 octobre 2021
Retrouver l’élan
Sherbrooke met la table: la gastronomie à bon prix Par Catherine Blanchette Mercredi, 13 octobre 2021
Sherbrooke met la table: la gastronomie à bon prix
Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes Par Daniel Campeau Vendredi, 15 octobre 2021
Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut