Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 13 juillet 2016

Brompton a enfin son parc canin!



 Imprimer   Envoyer 
Le nouveau parc canin est situé au parc de la Kruger, dans l'arrondissement de Brompton.

Un nouveau parc canin d'une superficie de 2500 mètres carré était inauguré le 11 juillet au parc Kruger de l'arrondissement de Brompton. La Ville fait appel à la vigilance et à la responsabilité des propriétaires pour assurer le bon déroulement des séances de dépense d'énergie de leurs compagnons à quatre pattes.

Le parc canin n'occupe qu'une portion du parc Kruger. Deux enclos permettront aux petits et aux gros chiens de jouer en toute sécurité, tout comme la présence de deux distributeurs de petits sacs à excréments permettront à leurs propriétaires de maintenir l'endroit propre.

Le parc aura nécessité un investissement public de 35 000 $.

« C'est un espace qui était réclamé par de nombreux citoyens et avec raison, affirme la conseillère municipale et présidente de l'arrondissement de Brompton, Nicole Bergeron. L'arrondissement compte pour environ 10 % plus de chiens qu'ailleurs au Québec puisque 549 des 1800 familles de l'arrondissement possèdent un chien à la maison. Ce nombre justifie la construction de ce parc. »

Plusieurs règlements devront être respectés par tous les usagers du parc canin, dont l'obligation de tenir son chien en laisse à l'extérieur des enclos. Les règles de bonne conduite sont clairement affichées à l'entrée du parc canin.

Prévenir, ou différencier les bons comportements des mauvais
Comportementaliste à la Société protectrice des animaux de l'Estrie, Marie-Josée Audet a profité de l'inauguration de la nouvelle aire de jeu pour rappeler certains éléments de base quant au comportement des chiens et aux principes assurant leur cohabitation harmonieuse.

« Soyez attentifs à votre chien : lorsqu'il se trouve dans le parc, vous devez avoir les yeux rivés sur lui et non sur votre téléphone cellulaire, recommande Mme Audet. Il faut aussi appeler souvent son chien pour lui donner une pause dans le jeu, puis le laisser retourner jouer. »

Mme Audet est de ceux qui estiment qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais chiens ou maîtres, qu'il n'y a que des bons ou de mauvais comportements. Pour tous les propriétaires de chiens, il est important de savoir reconnaître les mauvais comportements du nôtre, suggère-t-elle.

Surtout, il faut prendre le temps de connaître nos animaux et respecter leurs limites, surtout lorsque vous arrivez au parc canin et qu'il est déjà fort occupé.

« Le parc canin peut être super pour certains chiens et représenter un véritable cauchemar pour d'autres. Votre compagnon est timide, agressif, protecteur ou malade? Gardez-le à la maison. Un chiot ne devrait pas fréquenter un parc canin avant l'âge de six mois : cela vous évitera qu'il prenne de mauvais plis. Et finalement, un enfant de moins de huit ans ne devrait jamais se retrouver dans le parc », recommande la spécialiste, tout en soulignant qu'un chien qui devient agressif devrait immédiatement être retiré du parc par son maître.

Lorsque nécessaire, les usagers pourront porter plainte contre un propriétaire négligent en téléphonant à la SPA de l'Estrie ou encore au Service de police de Sherbrooke (SPS).

Dans les 26 municipalités qu'elle dessert, la SPA émet environ 1300 avis et 145 constats d'infraction chaque année pour différentes infractions allant de l'animal non enregistré au chien en liberté, en passant par les matières fécales non ramassées.

« Les gens peuvent prendre le numéro de plaque de la voiture qui repart avec le chien s'ils ne connaissent pas le nom du propriétaire. À la SPA, on arrive souvent à retracer les contrevenants avec les témoignages des gens qui ont vu l'infraction », explique l'inspecteur Ruben Gutierrez.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Tendances à surveiller en 2018

Tendances à surveiller en 2018
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Manger en pleine conscience Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous