1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Vendredi, 25 août 2017

Mycose des pieds : quelles solutions pour un traitement définitif ?



 Imprimer   Envoyer 

Le pied d'athlète désigne une maladie des pieds, pouvant parfois évoluer en infection plus grave, qui nécessite de ne pas la prendre à la légère. Ce type de mycose relativement répandu, qui touche environ 10% de la population, peut se traiter facilement et rapidement avec les bonnes méthodes et sans perdre de temps.

Les différentes formes de mycoses des pieds

L'infection est provoquée par des champignons (dermatophytes), ou par des levures parasites, localisés principalement sur la peau entourant les orteils.

Des démangeaisons apparaissent. La peau infectée devient blanche ou grise et humide. Elle se fendille puis se détache. Elle peut devenir malodorante et saigner dans les cas sévères.

Il est possible également qu'une mycose s'installe sous les ongles des orteils. On l'appelle alors onychomycose.

Comment est favorisée la mycose des pieds ?

Les mycoses aiment se développer en milieu humide et en absence de lumière. Les sportifs qui pratiquent le jogging par exemple peuvent plus facilement développer une mycose des pieds à cause de la transpiration et de chaussures ou chaussettes mal adaptées, d'où l'appellation « pied d'athlète ».

L'apparition régulière de mycoses peut être un signe d'affaiblissement du système immunitaire.

C'est une infection contagieuse qui peut être transmise d'une personne à l'autre, notamment dans les espaces publics (piscines, douches, vestiaires, etc.). Elle peut aussi se transmettre de la peau aux ongles et inversement.

Existe-t-il des solutions naturelles ?

Les bains de pieds au bicarbonate de soude ou à l'eau salée sont souvent cités comme exemples de traitements naturels. Pour juger de leur efficacité, tout dépend de l'état d'avancement de la mycose.

Les huiles essentielles de lavande et de sarriette combinées à de l'huile d'amande douce ou de pépins de raisin ont également des vertus curatives intéressantes. Pour empêcher la récidive, il faudra probablement renouveler le traitement une fois par jour durant quelques semaines.

Le lapacho (une écorce d'Amérique du Sud) utilisé en décoction peut s'avérer efficace.

Le chlorure d'aluminium possède des propriétés qui assèchent la peau. Les mycoses se développent en milieu humide, aussi n'apprécieront-elles pas cette application qui est toutefois à éviter en cas de lésions ou de plaies ouvertes.

Comment se débarrasser définitivement d'une mycose des pieds ?

Le plus sûr est de consulter un podiatre qui est la référence à Montréal : douleurs, orthèses, chirurgie, champignons, consultation qui vous permettront de découvrir des solutions prometteuses.

Le podiatre saura avant tout déterminer s'il ne s'agit pas d'eczéma ou de psoriasis. Il est essentiel de poser le bon diagnostic avant traitement. D'autres zones peuvent être touchées (les mains, l'aine, le crâne, etc.).

Un antifongique topique, appliqué en crème ou en lotion, résoudra la plupart du temps un problème de début de mycose de la peau des pieds, en une semaine à un mois suivant le produit. Dans les cas les plus graves, un antifongique par voie orale sera proposé en plus.

Pour la mycose des ongles, le traitement au laser est l'un des plus efficaces dans les cas sévères. La mycose disparaît généralement en trois séances et sans gêne occasionnée.

Les bons réflexes

Il est important de conserver une bonne hygiène des pieds, de les laver et surtout de les sécher scrupuleusement. Les sportifs devraient se méfier du moindre signe pouvant soupçonner un début de mycose, pour ne pas attendre d'éventuelles complications, mais également pour éviter de la propager le cas échéant.

Les personnes affectées par une mauvaise circulation sanguine devraient elles aussi se méfier plus particulièrement.

En cas de diabète il ne faudra vraiment pas prendre cette infection à la légère, car les complications peuvent être importantes.


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
COVID-19: Consignes et directives du Gouvernement du Québec

COVID-19: Consignes et directives du Gouvernement du Québec
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir

Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 6 mars 2020
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

William Lafleur
Vendredi, 28 février 2020
Es-tu trop occupé pour t’entraîner?

1077 Printemps 20
Quand l’opinion ne tient plus Par François Fouquet Lundi, 23 mars 2020
Quand l’opinion ne tient plus
Estrie Aide ferme temporairement son centre de dons Vendredi, 20 mars 2020
Estrie Aide ferme temporairement son centre de dons
Confiné chez toi? Prends un entraîneur personnel! Par Anita Lessard Vendredi, 20 mars 2020
Confiné chez toi? Prends un entraîneur personnel!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous