1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Rassemblements: surveillance accrue du SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 11 août 2014

Ça va moyen...



 Imprimer   Envoyer 

Comment ça va, toi? « Moyen, pas si pire, en fait! »

Moyen.

« Le film était bon? » « Moyen... »

« La nouvelle toune de Madame X est bonne? » « Moyen... »

« L'échange du Canadien est correct? » « Bof, Moyen... »

Je ne sais pas s'il n'en tient qu'à moi, mais toujours est-il que je trouve le mot moyen assez moyen! Moyen comme dans mou. Sans éclat. Sans engagement.

Sans engagement...

C'est exactement là que ça me turlupine. Le manque d'engagement. Quand tout est moyen, on ne se prononce pas. On ne prend pas de chance. On n'exprime pas ce que l'on pense.

On se dit qu'en répondant moyen, on va se fondre à la masse. Qu'on n'aura pas à devoir s'expliquer, argumenter, défendre un point de vue.

Cette paresse fait en sorte que « moyen », ça peut vouloir dire n'importe quoi. Entre tout et rien. Un film moyen, ça peut vouloir dire « J'ai aimé tous les aspects d'effets spéciaux et le jeu des comédiens, mais le scénario est faible, il me semble » ou ça peut vouloir dire : « Le scénario aurait vraiment mérité un jeu de meilleure qualité des comédiens. » Moyen, ça veut dire tout et son contraire. Donc, rien.

C'est pareil pour la classe moyenne.

Demandez à quiconque vous entoure, tout le monde est dans la classe moyenne! S'il est un endroit où l'on ne souhaite pas sortir de la masse, c'est bien quand on parle de classe moyenne! Un repère réconfortant. La classe moyenne est la seule dont il est question dans toutes les campagnes électorales, alors soyons-en!

Comme les politiciens s'engagent à éviter de surcharger la classe moyenne en lien avec les taxes et les impôts, autant faire croire qu'on en fait tous partie!

Le revenu familial annuel moyen au Québec, en 2013, était de 68 000 $. 76 000 $ dans le reste du Canada. C'est une moyenne. Par définition, le revenu familial pour faire partie de la classe moyenne devrait se situer entre 45 000 $ et 85 000 $, à quelques dollars près.

Prenez un couple dans lequel les deux personnes gagnent 65 000 $ chacune et ils vous répondront, à coup sûr « on fait partie de la classe moyenne ». Même à 130 000 $ de revenu familial. Pourquoi? D'abord, pour ne pas sortir du lot et ne pas attirer l'attention. Puis, par simple constat de leur situation : « Ben, là, on ne doit pas être dans une classe supérieure, il ne nous reste pas de sous pour économiser! »

S'il est une chose qui s'adapte, mais là automatiquement, c'est le train de vie. Votre employeur vous donne 10 000 $ de plus par année? Au bout d'un an, il ne vous restera pas un sou de plus qu'avant et vous vous demanderez comment vous faisiez pour arriver à joindre les deux bouts l'année dernière! Dans un environnement où tout s'achète à crédit, il est facile de perdre le fil de la réalité.

Alors, voilà, on se dit tous de la classe moyenne. Cela évite toute remise en question. Et on comble nos besoins. Comme tout le monde de la classe moyenne!

Ça va moyen. L'expression contient, aussi et surtout, une dose de nostalgie propre à notre société : « ça pourrait aller mieux, mais ça coûterait plus cher! » dit l'adage. Il est là, le piège. Ça va moyen parce qu'il me manque tel bien. Avec tel bien (le mot le dit, non?) ça irait bien! Et quand le bien est acheté, tout redevient moyen. Un autre bien se pointe avec ses promesses de bonheur...

Regardez autour : ça demande tout un engagement personnel pour vivre selon ses moyens. Vraiment!

Clin d'œil de la semaine

« Tu avais les moyens d'acheter cela? » « Ben, moyen, là ... »


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quand l’opinion ne tient plus

Quand l’opinion ne tient plus
Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part

Ce temps d’attente est bien involontaire de notre part
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local

Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local
La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres

La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bou_Ter_1avril20
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

François Fouquet
Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant. Vendredi, 27 mars 2020
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant.
Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local Lundi, 30 mars 2020
Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local
La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres Jeudi, 26 mars 2020
La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous