107.7 sondage mars 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Découvertes
Centre culturel Pierre-Gobeil 11 mars 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 19 décembre 2017

Des services bilingues en santé mentale sous un même Shack



 Imprimer   Envoyer 
Après quatre ans d’attente, Mon Shack prendra finalement forme dans le secteur de Lennoxville.

Après quatre ans d'attente, Mon Shack prendra finalement forme dans le secteur de Lennoxville. Ce projet, dont les travaux ont été lancés ce matin, abritera 18 logements transitoires destinés à de personnes aux prises avec une problématique en santé mentale. Pour la première fois en Estrie, des services bilingues seront offerts à la clientèle visée.

Au cours de sa vie, près d'une personne sur quatre sera touchée par un problème de santé mentale, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Afin de répondre aux nombreux besoins de l'Estrie, une des régions les plus touchées, le projet d'habitation communautaire Mon Shack, mes choix, mon avenir prendra forme dans l'arrondissement de Lennoxville.

« C'est un rêve devenu réalité après quatre ans de travail et d'effort pour la communauté, a exprimé Josée Parent, fondatrice et présidente de l'organisme. C'est un grand jour pour la communauté et pour Mon Shack. Ce sera la première
ressource à offrir des services bilingues dans son secteur activité. »

« C'est beaucoup plus qu'une bâtisse, a-t-elle précisé. La santé mentale nous touche tous. C'est un endroit où les jeunes adultes auront accès à des intervenants qualifiés pour répondre à leurs besoins. Il s'agit d'accompagner ces personnes sur la route du rétablissement en leur donnant des moyens pour y arriver. Notre approche se veut systémique et inclusive. C'est pourquoi nos ateliers sont ouverts aux jeunes, à leurs proches et à l'ensemble de la communauté. »

Ce projet, qui accueillera 18 logements sur deux étages, offrira entre autres des ateliers de cuisine en groupe, de courte marche et de yoga. Il répondra aux besoins des jeunes adultes de 18 à 35 ans.

Un soutien fédéral et provincial

Le projet d'habitation est évalué à plus de 2,6 M$ et devrait prendre forme à l'été 2018. Afin de mettre à terme les travaux, les gouvernements du Canada et du Québec verseront près de 1,1 M$ pour la construction de l'immeuble via le programme de financement initial de la Socitété canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et le programme AccèsLogis Québec de la Société d'habitation du Québec (SHQ).

« Notre gouvernement est déterminé à soutenir les gens de Sherbrooke et de toutes les régions du pays, a commenté Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead. Une fois achevé, Mon shack, mes choix, mon avenir offrira un logement sûr et abordable à des membres de la collectivité ayant des problèmes de santé mentale. Il s'agit d'un pas tangible vers notre objectif ambitieux consistant à faire en sorte qu'un plus grand nombre de Canadiens aient accès à un logement qui répond à leurs besoins. Les ensembles comme celui-ci contribuent également à renforcer les collectivités et à les rendre plus inclusives. »

« Le gouvernement du Québec est fier de contribuer, avec ce soutien financier, à cet important chantier de logements abordables de Sherbrooke, a ajouté Guy Hardy, député de Saint-François. Je félicite les administrateurs de l'organisme Mon Shack, mes choix, mon avenir pour avoir mis de l'avant ce projet qui viendra améliorer les conditions de vie de personnes qui ont des besoins particuliers à Sherbrooke. Ce sont des initiatives comme celles-ci qui contribuent au développement de toute une communauté. »

Notons que la Ville de Sherbrooke accorde plus de 365 000 $ pour la réalisation de ce projet, que « tient énormément à coeur le maire de Sherbrooke et le conseil municipal », a souligné Marc Denault, maire suppléant. « Cette initiative contribuera au mieux-être des Sherbrookois ayant à vivre avec des problèmes de santé mentale », a-t-il remarqué.


Fondation Québécoise du cancer - Hymne à mon super-héros - mars 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
UdeS: 10 M$ pour 13 projets de recherche

UdeS: 10 M$ pour 13 projets de recherche
L'Écolo Boutique 13 mars 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Deux enfants impliqués dans un accident mineur à Brompton

Deux enfants impliqués dans un accident mineur à Brompton
Trop de faux diagnostics de TDAH?

Trop de faux diagnostics de TDAH?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Portable Winch Concours mars 2019
BMW Sherbrooke
 
Johanne Brien
Mardi, 19 mars 2019
La respiration pour un mode de vie vivifiant

François Fouquet
Lundi, 18 mars 2019
Si j’étais… je serais…

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 mars 2019
Môman travaille pas, a trop d’ouvrage!

Rosemarie Lacroix
Mercredi, 13 mars 2019
Merci, Mexico…

Alexandre Montreuil
Mardi, 12 mars 2019
Comment bien planifier ses vacances dans le Sud

Jacinthe Dubé 26 février 2019
Radio-Canada - mars 2019 - concours voyage
10 projets pour améliorer la qualité des soins Par Vincent Lambert Jeudi, 14 mars 2019
10 projets pour améliorer la qualité des soins
Deux enfants impliqués dans un accident mineur à Brompton Par Vincent Lambert Mercredi, 13 mars 2019
Deux enfants impliqués dans un accident mineur à Brompton
Collision à trois véhicules au bout de la 610 Par Vincent Lambert Mardi, 12 mars 2019
Collision à trois véhicules au bout de la 610
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous