magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 31 octobre 2016

Je suis ton modèle



 Imprimer   Envoyer 

Élève modèle. Athlète olympique modèle. Athlète professionnel modèle. Chanteur modèle... Être le modèle de quelqu'un, c'est une charge, ça monsieur, madame! C'est engageant!

« Oui, mais moi, tu vois, je n'ai pas cette prétention-là. Je fais mes petites affaires et je ne veux pas être un modèle. Pour personne. C'est plus simple ainsi et je demeure plus authentique. »

Je veux bien. Mais.

Nous sommes à l'ère de toutes les libertés. Les frontières sont généralement ouvertes. Les possibilités de voyager sont infiniment plus grandes qu'il y a juste 40 ans. Internet ouvre la porte du monde. La liberté d'expression nous est acquise. Notre société (au Québec, j'entends) est civile, on a donc plus à répondre à des dictats religieux.

Si on pouvait décrire le meilleur temps pour être libre de nos actes dans l'histoire, disons, moderne (je me limite à cela faute de perspective), c'est maintenant. Le coffre à outils de l'humain québécois moderne a tout ce qu'il faut pour qu'il se bâtisse une personnalité unique, riche et contributive à un monde meilleur.

Le modèle d'avant, celui dont on rit tout le temps (les jeunes rient toujours de la génération d'avant, c'était comme ça dans mon temps aussi!), ce modèle-là, donc, est cassé. Plus de restrictions, que la liberté d'agir au mieux.

Ben oui, toé...

Jamais, je crois, le modèle n'aura été aussi modélisant! Jetez un œil autour. À tout ce monde libre, ouvert et éduqué.

Vous verrez que l'esthétique prend tout l'espace possible. Vos dents doivent être plus blanches, votre silhouette plus affinée, vos rides effacées, l'usure du temps réparée. Sinon, pas de bonheur possible! Jamais autant d'argent n'aura été investi à faire semblant qu'on ne vieillit pas ou à se faire croire que la vie sans complexes passe par les cliniques. Et si vous croyez ne pas avoir de complexes, rendez-vous à la clinique, on vous expliquera que vous en avez au moins un.

À 15 ans, votre silhouette est vue par des centaines de personnes sur Facebook. Vous devez avoir des broches. Même si vos dents sont bien correctes au niveau de la santé et de la motricité de la bouche. « Bien correct », ça ne fait plus. On veut la perfection.

Et ce n'est que l'esthétique!

Il y a aussi l'emprisonnement à vie dans la prison dorée de la consommation qui fait en sorte qu'on finit par travailler toujours plus pour maintenir un rang social, un « standing ». Parce que si on veut tous les cossins offerts, il faut les mériter. Alors, on s'endette. Oui, mais c'est pour la cause, l'argent est fait pour rouler et si on ne le fait pas, le système va s'écrouler. Sauvons le système!

Être un modèle, je disais.

Quand on prétend ne pas vouloir en être un, on ne fait que se dédouaner moralement. Qu'on le veuille ou non, on en est un.

Les gouvernements ne changeront pas le modèle. On l'a vu cette semaine avec les cadeaux préélectoraux qui commencent à pleuvoir.

Le modèle, il passe par nous. D'abord. Et ça se fera par la théorie des petits ronds dans l'eau qui finissent, à force d'envoyer des ondes, à se rassembler.

Qu'on le veuille ou non, nous sommes (vous êtes) un modèle. S'agit de choisir ce qu'on souhaite projeter comme modèle...

Clin d'œil de la semaine
« T'exagères, François! Le modèle marche, je ne reviendrais pas en arrière! »
« Je le croirai quand le taux de suicide sera au plancher. D'ici là, je continue... »


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des écarts qui font frissonner

Des écarts qui font frissonner
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"
NOS RECOMMANDATIONS
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial

Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
Le pays qui refuse de naître

Le pays qui refuse de naître
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du Terroir 2juillet2020
 
Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

François Fouquet
Lundi, 29 juin 2020
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

JD 22 juin 2020
Éditions de l'Homme - Mangez local
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup! Par Daniel Campeau Jeudi, 2 juillet 2020
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
Première pelletée de terre pour l'usine de magnésium d'Asbestos Lundi, 29 juin 2020
Première pelletée de terre pour l'usine de magnésium d'Asbestos
La Covid: Fausse balle pour la Classique Pif Par Daniel Campeau Lundi, 29 juin 2020
La Covid: Fausse balle pour la Classique Pif
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous