1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Diex recherche Par Diex recherche

Mercredi, 6 janvier 2016

Migraine : Quand notre cerveau n’en fait qu’à sa tête



 Imprimer   Envoyer 

Le mal de tête, une douleur tellement courante, et pourtant si peu comprise! Seul, il ne représente pas un danger pour la santé d'une personne, mais peut s'avérer extrêmement handicapant ou encore indiquer un trouble plus important. C'est pourquoi Diex Recherche croit qu'il est important de démystifier certains aspects de la migraine, en commençant par la différencier du mal de tête.

Différence entre mal de tête et migraine

Bien souvent mal diagnostiquée, la migraine peut avoir des caractéristiques semblables au mal de tête plus courant, aussi appelé céphalée. La distinction est encore plus ardue puisque les maux de tête peuvent survenir accompagnés de différents symptômes, et que ceux-ci sont vécus différemment selon la personne qui en souffre.

Trois types de maux de tête sont répertoriés : il y a les céphalées de tension, les céphalées vasculaires, puis la migraine. Voyons les caractéristiques de chacune d'entre elles.

Tout d'abord, la céphalée de tension est la moins intense. Elle peut occasionner des douleurs faibles ou moyennes, et ne survient qu'à l'occasion. Toutefois, il se peut qu'une personne souffre de céphalées de tension de manière chronique.

Ensuite, il y a la céphalée vasculaire. Elle peut varier entre 1 à 8 fois par jour, et durer seulement quelques minutes, ou plusieurs heures. Intensément ressentie par la personne souffrant de ce type de céphalée, elle se manifestera d'un seul côté de la tête, et peut être accompagnée de symptômes telles la congestion, une transpiration excessive ou des larmes.

Finalement, la migraine est le type de douleur nous intéressant dans le présent article. Sa récurrence est très variable : une personne peut souffrir de migraine une fois l'an jusqu'à 8 fois par jour! Elle peut durer de 4 heures jusqu'à 72 heures. C'est dans cette catégorie de mal de tête que la douleur est parfois accompagnée d'une sensation de pulsation dans le crâne, d'hypersensibilité à la lumière de même qu'au son, puis de nausées et de vomissements.

Ce qui peut provoquer la migraine

Les femmes sont plus affectées par la migraine. En effet, 18 % de la gent féminine souffrira de migraine, alors que 7 % des hommes en sont affectés (c'est injuste, eh oui, on le sait!). La raison pouvant expliquer cet écart? Selon certaines études, les hommes retiennent la sérotonine (hormone de l'humeur) plus efficacement. Moins de sérotonine équivaut à une diminution du seuil de tolérance à la douleur. Mais il n'y a pas que ce neurotransmetteur qui est responsable, les hormones jouent aussi un rôle important. En effet, avant la puberté, le pourcentage d'hommes et de femmes atteints de migraine est plutôt équivalent. C'est lorsque le niveau d'estrogène augmente dans le corps de la femme que le taux de migraineuses augmentent aussi. La bonne nouvelle, c'est qu'une fois la ménopause atteinte, les cas de migraine chez les femmes diminuent.

Plusieurs facteurs peuvent déclencher une migraine :

  • La consommation d'alcool;
  • Certains aliments;
  • Les changements de climat;
  • Le manque de sommeil;
  • Le stress;
  • Des douleurs musculaires;
  • Des fluctuations hormonales;
  • Un faible taux de glycémie;
  • Et bien d'autres!

La migraine? Plutôt les migraines!

Il existe plusieurs variétés de migraines, qui ont chacune des symptômes particuliers. En voici deux exemples : une personne souffrant de migraine ophtalmique fera l'expérience de la vue de points scintillants au centre du champ visuel, puis en périphérie par la suite. Ce symptôme se produit avant le début de la période de migraine. Il y a aussi la migraine vertigineuse entrainant, comme son nom l'indique, le vertige, mais aussi des nausées de même que des fourmillements dans certains membres du corps.

Bref, la migraine ne touche pas simplement la tête, elle peut affecter le corps en entier.

Comment traiter une migraine?

Bien évidemment, il sera bénéfique à la personne migraineuse d'éviter tout comportement susceptible de déclencher un épisode. Il faut donc modifier certaines habitudes de vie et être à l'écoute de son corps. Tenir un journal pourrait s'avérer pratique. En effet, en y indiquant les actions faites dans une journée, il sera plus évident de déterminer quels facteurs pourraient être responsables de la migraine.

La relaxation, la méditation, la thérapie cognitivo-comportementale sont aussi des solutions de traitements non médicamenteux pouvant venir en aide à une personne souffrant de migraine.

Des médicaments existent spécialement pour les migraines, appelé antimigraineux. Ceux-ci sont plus puissants que les analgésiques conçus pour les maux de tête. D'autres traitements sont aussi prescrits afin de traiter les migraines de manière préventive. Ces traitements ne sont disponibles qu'avec une prescription d'un médecin. Une dernière alternative est bien sur la recherche clinique qui est constamment à l'affut des nouveaux traitements développés et offerts!


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Es-tu trop occupé pour t’entraîner?

Es-tu trop occupé pour t’entraîner?
Q & T Recherche, 25 ans au service des gens d’ici

Q & T Recherche, 25 ans au service des gens d’ici
NOS RECOMMANDATIONS
Tous dans le même bateau

Tous dans le même bateau
Une plateforme web pour l'achat local

Une plateforme web pour l'achat local
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bou_Ter_1avril20
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 6 mars 2020
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

1077 Printemps 20
L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques Mercredi, 1 avril 2020
L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques
Un monde de découvertes au bout de nos doigts Par Isabelle Simoneau Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts
Tous dans le même bateau	Par François Fouquet Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous