Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Mercredi, 8 juillet 2015

Météo : jusqu’où s’y fier



 Imprimer   Envoyer 

Plusieurs d'entre nous, pour ne pas dire tout le monde, vérifions les prévisions de la météo avant de planifier une activité extérieure. Estrieplus.com a donc questionné André Cantin, météorologue à Environnement Canada, afin qu'il nous explique comment interpréter ces prévisions pour ne pas manquer le soleil.

« On ne devrait pas annuler une activité pour 40 % de possibilité d'averses, lance d'emblée monsieur Cantin. L'Estrie, c'est grand. Lorsqu'on prévoit 60 % de probabilité d'averses, ça veut dire qu'il y a 60 % des chances qu'il pleuve quelque part en Estrie. Donc, s'il pleut 10 minutes à Magog, la prévision s'est avérée exacte, même s'il fait beau soleil à Sherbrooke. Et il ne pleuvra peut-être plus du tout pour le reste de la journée. »

André Cantin précise au passage que même si les probabilités d'averses sont élevées, ça ne veut pas dire qu'elles dureront longtemps.

« Il y a une différence entre de la pluie et des averses. En plus, il faut vérifier la quantité annoncée. Si on parle de 1 mm, alors on se met à l'abri si ça tombe, on attend que la pluie cesse et on poursuit nos activités ensuite. »

Comparer les sources

Il arrive que Météomédia et Environnement Canada ne s'entendent pas. La différence vient de l'interprétation que font les météorologues des prévisions automatisées.

« Chez Environnement Canada, un météorologue analyse, valide et ajuste les prévisions pour les 24 à 48 heures. Les prévisions à long terme sont celles émises de façon automatisée par les radars et les appareils technologiques. »

Ainsi, il revient au météorologue de déterminer le pourcentage de probabilité d'averses, par exemple. D'ailleurs, on ne verra jamais 50 % de chance de pluie. « À partir de 80 %, on enlève le mot probabilité et on inscrit juste averses. »

Comprendre la terminologie

Il existe différente façon de nommer les prévisions. Elles peuvent se ressembler, mais elles ne sont pas synonymes. Voici les pourcentages de soleil et de nuages pour chaque prévision :

- Ensoleillé avec passages nuageux  = 70 % de soleil et 30 % de nuages;

- Alternance de soleil et de nuages = 50 % de soleil et 50 % de nuages;

- Nuageux avec éclaircies = 30 % de soleil et 70 % de nuages;

- Ciel couvert ou généralement nuageux  = prédominance marquée des nuages

Consulter le radar

Enfin, une autre façon d'être à jour dans notre planification estivale consiste à consulter les écrans radars.

« Le radar montre ce qui se passe maintenant, en temps réel. Ça peut donner une idée de ce qui s'en vient. Mais l'été, il faut se rappeler qu'une cellule orageuse se développe aussi rapidement qu'elle passe. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
24 heures pour se découvrir!

24 heures pour se découvrir!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
Mort suspecte le jour de Noël Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Mort suspecte le jour de Noël
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous