Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
18°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Novus Vitres
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Jeudi, 26 février 2015

Près de 200 manifestants dénoncent le taux d’imposition des banques



 Imprimer   Envoyer 

Le mouvement de contestation quant aux mesures d'austérité du gouvernement du Québec prend de l'ampleur dans la région. Cette fois, près de 200 manifestants se sont rassemblés devant la Banque CIBC de Sherbrooke.

Dans le cadre de la semaine nationale contre l'austérité, les membres de la Coalition estrienne opposée à la tarification et à la privatisation des services publics ont dénoncé le fait que les banques ne fassent pas leur juste part fiscale pour maintenir, voire améliorer les programmes sociaux et les services publics.

« Les institutions financières réalisent 60 % des profits au Québec et elles ont le taux d'imposition le plus bas », a lancé Élisabeth Grenier, de l'Association des locataires.

Steve McKay, professeur de philosophie et président du Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Sherbrooke, a précisé qu'en 2014, « les banques ont réalisé des profits à hauteur de 33,3 milliards de dollars, mais n'ont été imposées que de 125 M$. »

L'ensemble des manifestants issus principalement du milieu syndical, étudiant ainsi que des différents mouvements citoyens de l'Estrie, ont voulu une fois de plus demander au gouvernement Couillard d'aller chercher d'autres sources de revenus chez les grandes entreprises et les mieux nantis plutôt que de couper dans le filet social.

« Le gouvernement fait le choix de ne pas lutter efficacement contre l'évasion fiscale, ni de rétablir la taxe sur le capital des institutions financières, ni de mieux contrôler le coût des médicaments, ni d'augmenter le taux d'imposition des entreprises. Ce sont pourtant des milliards de dollars qui dorment et qui permettraient à l'État de renflouer ses coffres », a conclu Mylène Boisvert de Solidarité populaire Estrie.


Restaurant Pacini
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L'histoire derrière le Défi Félix

L'histoire derrière le Défi Félix
Un conducteur frappe un terre-plein à haute vitesse

Un conducteur frappe un terre-plein à haute vitesse
NOS RECOMMANDATIONS
Il est où, l’essentiel, il est où?

Il est où, l’essentiel, il est où?
Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire

Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Mini-Excavation & Émondage d'Arbres M.B.
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Faites-nous confiance! Par Sarah-Eve Desruisseaux Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!
2000 athlètes au plus grand événement sportif Par Vincent Lambert Mercredi, 20 juin 2018
2000 athlètes au plus grand événement sportif
Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif Par Vincent Lambert Lundi, 18 juin 2018
Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous