Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 25 mai 2017

Subvention de 295 000 $ pour la Maison Merry



 Imprimer   Envoyer 
Diane Pelletier, conseillère municipale et présidente du Comité de la culture, Vicki-May Hamm, mairesse de Magog et Pierre Reid, député d’Orford, ont annoncé aujourd'hui le nouveau concept de la Maison Merry (crédit photo: Ville de Magog).

La Ville de Magog recevra une subvention de 295 000 $ du ministère des de la Culture et des Communications pour la réalisation du nouveau concept architectural de la Maison Merry.

Afin d'assurer la restauration et la mise en valeur de la Maison Merry, le gouvernement du Québec, par l'entremise du ministère de la Culture et des Communications, octroie un montant de 295 000 $ à la Ville de Magog. C'est donc dire qu'il s'agit d'une bonification de 55 000 $ du montant annoncé en accord de principe en août dernier.

Concrètement, le projet relié à la Maison Merry est évalué à 3, 5 M$ et toutes les subventions publiques sont confirmés à ce stade, explique la mairesse de Magog, Vicky-May Hamm. « La campagne de financement privé va également bon train. Nous avions un objectif d'un million de dollars à aller chercher dans le milieu et nous avons actuellement amassé 800 000 $. Un dernier sprint final est prévu au cours de l'été avec une campagne grand public pour compléter le financement lié à la construction et à la restauration », ajoute-t-elle.

Précisons que la Maison Merry est l'une des huit résidences toujours existantes des Cantons-de-l'Est, construite au début du 19e siècle. Les travaux débuteront au cours de l'été et son ouverture aura lieu au printemps 2018.

Miser sur la valeur patrimoniale

Pour le projet de restauration et de mise en valeur de la Maison Merry, un consortium d'architectes a décidé de miser sur la valeur patrimoniale du bâtiment construit en 1821. «La proposition que l'on dévoile repose sur l'intégrité quasi totale de l'architecture extérieure et l'aspect général de la propriété qui demeure très comparable à celui qu'elle avait au 19e et 20e siècle», explique Diane Pelletier, conseillère municipale et présidente de la Commission de la culture.

Le corps principal du bâtiment sera restauré en fonction des spécificités de l'époque tandis que le corps second aire, sera quant à lui, réhabilité pour permettre l'appréciation des éléments d'origine dans un contexte plus contemporain. «Un agrandissement, de facture moderne, s'intègrera harmonieusement aux deux autres parties et rappellera l'ancienne grange située au même endroit», explique la Ville.

« Notre gouvernement souhaite léguer aux générations futures un héritage historique, architectural et artistique qui contient l'ADN du Québec, souligne le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin. La somme que nous annonçons aujourd'hui sera consacrée à des travaux qui assureront la pérennité de la Maison Merry et la préservation de sa valeur patrimoniale », ajoute-t-il.

L'aménagement extérieur de la Maison Merry favorisera ainsi les rencontres citoyennes et l'interconnexion avec la pointe Merry.

« C'est avec plaisir que je m'associe à l'annonce que nous faisons aujourd'hui, souligne le député d'Orford, Pierre Reid. Si l'avenir de la Maison Merry est enfin assuré, c'est en grande partie grâce à mes concitoyennes et mes concitoyens de Magog. Leurs efforts et leur détermination ont permis de préserver cette magnifique maison, véritable signature patrimoniale de notre ville », précise-t-il.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie!

Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie!
NOS RECOMMANDATIONS
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog

Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous