magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Des activités pour la semaine de la prévention de la noyade à Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Val Estrie Ford juillet 2019
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 31 août 2018

Laurence Vincent-Lapointe enfile les médailles



 Imprimer   Envoyer 
Le dernier été de Laurence Vincent-Lapointe aura été couronné de succès (crédit photo: canoephotography.com/Zsuzsanna Vekassy (ICF).

Considérée comme la meilleure canoéiste au monde, la Trifluvienne Laurence Vincent-Lapointe a un palmarès bien garni. Elle a savouré à maintes reprises bon nombre de médailles d'or. De passage à Sherbrooke dans le cadre des Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse, l'athlète de 26 ans a une fois de plus brillé et confirmé sa domination lors des récentes compétitions.

Le dernier été de Laurence Vincent-Lapointe aura été couronné de succès. Celle qui pratique son sport depuis l'âge de 12 ans a accumulé les records du monde et les médailles d'or en Hongrie, en Allemagne et au Portugal notamment. Les performances de Vincent-Lapointe ne sont pas un hasard. Elle a travaillé fort pour se rendre où elle est en ce moment.

« J'ai commencé vraiment pour le plaisir, confie celle qui se spécialise en C-1 200 m et en C-2 500 m avec sa partenaire Katie Vincent. Je ne m'imaginais pas être la meilleure au monde. À mes débuts, je n'étais pas très bonne. Ça m'a pris deux ans avant d'arrêter de chavirer à répétition. Même si ça me frustrait, je revenais tous les jours aux pratiques. Avec la persévérance, j'ai fini par être capable de rester dans mon bateau. Je me suis améliorée assez rapidement. J'ai eu la piqûre et je suis de plus en plus passionnée par ce que je fais. »

« Si j'avais abandonné dès le début quand je chavirais, je ne serais pas où je suis aujourd'hui, poursuit l'athlète fort sympathique. Il faut être prêt à souffrir et à tout donner pour performer haut niveau. Je n'échangerais pas ma place. »

Dominante à Sherbrooke aussi

À Sherbrooke dans le cadre des Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse, Laurence Vincent-Lapointe - qui est 13 fois championne du monde depuis le début de sa carrière - confirme à nouveau sa domination dans le sport. Elle a remporté trois médailles d'or en individuel au C-1 200 m, C-1 500 m et C-1 1000 m depuis le début des compétitions. À ce palmarès s'ajoutent aussi un titre canadien par équipe au C-4 500 m et au C-2 1000 m. Elle tentera d'en ajouter d'autres d'ici la fin de l'événement.

« Je trouve que le site de Sherbrooke est très beau, confie avec le sourire la Trifluvienne. Ce n'est pas souvent qu'on a des lacs aussi beaux au milieu de la ville. Je trouve ça super le fun. Il y a beaucoup d'algues et de vent, mais ce sont des choses qui arrivent. On s'adapte et ce n'est pas si mal. J'aime beaucoup l'endroit. Ça permet au monde de venir nous voir. »

Le canoë féminin fera son entrée aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Pour Laurence Vincent-Lapointe, c'est un rêve qui pourra finalement se réaliser. « Pour une personne comme moi qui a fait championnat du monde après championnat du monde, j'avais hâte, indique-t-elle. C'est tellement plus concret comme objectif. En 2020, je vais y être. J'ai déjà visité Tokyo au mois de février et je compte y retourner. Une médaille d'or en solo et une médaille d'or en double sont mes objectifs. »

Rappelons que les Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse se déroulent jusqu'au 2 septembre prochain.


Club de Golf Milby - juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Coupe Stanley : Perron et les Blues doublés 4-2 dans le premier match

Coupe Stanley : Perron et les Blues doublés 4-2 dans le premier match
Dame Nature bousille le samedi du Pif

Dame Nature bousille le samedi du Pif
NOS RECOMMANDATIONS
Contrat ou pas ?

Contrat ou pas ?
La 14e édition du ShazamFest ne sera pas la dernière!

La 14e édition du ShazamFest ne sera pas la dernière!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Le Golf Royal Bromont été 2019
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Jeudi, 18 juillet 2019
La massothérapie et le bien-être physique

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié

Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Le ShazamFest: Le plus fantastique des carnavals en plein air du Québec est de retour Par Daniel Campeau Jeudi, 11 juillet 2019
Le ShazamFest: Le plus fantastique des carnavals en plein air du Québec est de retour
Les meilleures crêpes santé Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé
Lectures de vacances avant les Correspondances Mardi, 16 juillet 2019
Lectures de vacances avant les Correspondances
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous