1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 16 janvier 2019

Justin Trudeau à Sherbrooke: 300 fonctionnaires manifestent



 Imprimer   Envoyer 
Les deux sujets chauds; le fiasco du système de paye Phénix et le gel de salaire dans les négociations avec le Conseil du trésor.

Quelque 300 fonctionnaires de partout au Québec se sont réunis à l'hôtel l'OTL Gouverneur Sherbrooke, aujourd'hui, sachant que le premier ministre du Canada Justin Trudeau s'y trouvait dans le cadre de son conseil jeunesse.

Arrivé à Sherbrooke ce matin pour y passer deux jours, Justin Trudeau était attendu par de nombreux manifestants, dont quelque 300 fonctionnaires fédéraux réunis devant l'hôtel l'OTL Gouverneur Sherbrooke. Ces derniers avaient un message clair à passer au premier ministre Trudeau, qui se trouvait dans cet hôtel à l'occasion du conseil jeunesse du premier ministre.

Les deux sujets chauds; le fiasco du système de paye Phénix et le gel de salaire dans les négociations avec le Conseil du trésor, explique Kristine Leclerc, présidente du Conseil régional Estrie-Bois-Franc pour l'Alliance de la fonction publique du Canada.

« On demande à ce que le dossier du Phénix soit pris au sérieux. Il y a encore 200 000 dossiers problématiques pour les payes. On demande aussi à être pris au sérieux lors des négociations. Dans la dernière rencontre, le Conseil du trésor nous a offert, pour un contrat de quatre ans, deux années avec aucune augmentation de salaire et les deux autres à .75 %, ce qui ne respecte même pas l'augmentation du coût de la vie. »

Vers 13 h cet après-midi, le vice-président régional de l'AFPC-Québec, Yvon Barrière, est allé à la rencontre de Justin Trudeau. Quatre demandes ont été adressées au premier ministre.

« Nous lui avons demandé une commission d'enquête indépendante pour faire la lumière sur le dossier du système de paye Phénix. On veut savoir ce qui s'est réellement passé pour que la situation ne se reproduise plus. Nous lui avons aussi demandé d'avoir une indemnisation à la hauteur des civismes et des problèmes moraux que les gens ont vécus. Au plus fort de la problématique, tout près de 80 % des fonctionnaires étaient sans paye, vivaient un problème de paye ou étaient trop payés. On demande aussi la réembauche par les agences et les ministères. En ce qui a trait à la négociation avec les 90 000 fonctionnaires, on demande à M. Trudeau de rencontrer la nouvelle présidente du Conseil du trésor Jane Philpott pour lui réclamer une meilleure ouverture que celle de Scott Brison (qui était jusqu'à lundi dernier le président du Conseil du trésor). »

De nombreux policiers étaient présents lors de la manifestation, qui s'est déroulée sans grabuge, de 11 h 30 à 13 h 30. Notons que l'horaire de M. Trudeau ne lui permettait pas de venir à la rencontre des 300 fonctionnaires qui se sont déplacés à Sherbrooke aujourd'hui pour l'occasion.

D'autres manifestations pourraient avoir lieu au cours de la semaine, dont une organisée par la section locale de Greenpeace, aujourd'hui en fin d'après-midi, devant l'hôtel Times.

Justin Trudeau en rencontre avec son conseil jeunesse

Vers 14 h, Justin Trudeau a permis aux médias d'assister aux premières minutes au conseil jeunesse du premier ministre, qui se déroulait dans une salle de réunion de l'hôtel l'OTL Gouverneur Sherbrooke.

« Nous tenons à trouver des solutions pour s'assurer que nos jeunes d'aujourd'hui puissent réussir dans le monde de demain, a expliqué M. Trudeau. Nous travaillons toujours sur une politique jeunesse au Canada qui sera gérée par les jeunes et pour les jeunes, qui permettrait des réflexions sur les gouvernements par rapport à la jeunesse, mais qui permettrait aussi une invitation directe des jeunes dans la formulation de solutions sur des enjeux qui nous tiennent à cœur, tels que l'environnement et la réconciliation entre les Canadiens et les peuples autochtones. »


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord

Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants

COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Rassemblements: surveillance accrue du SPS

Rassemblements: surveillance accrue du SPS
Coronavirus et bail commercial

Coronavirus et bail commercial
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…

Pierre-Olivier Pinard
Mercredi, 8 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 3

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 1 Par Pierre-Olivier Pinard Lundi, 6 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 1
La Régie de Police de Memphrémagog se veut rassurante Mardi, 31 mars 2020
La Régie de Police de Memphrémagog se veut rassurante
Vives inquiétudes à Coaticook Par Daniel Campeau Jeudi, 2 avril 2020
Vives inquiétudes à Coaticook
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous