Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Phoenix de Sherbrooke - 23 février 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 14 mars 2016

Jeux de la Francophonie 2021 : le cœur aura fait pencher la balance



 Imprimer   Envoyer 
Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, avec en mains une partie du dossier de candidature de Sherbrooke pour l'obtention des Jeux de 2021.

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, était de passage à Sherbrooke vendredi pour annoncer que le gouvernement du Québec retirait sa candidature en vue de l'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021.

Cette annonce survient quelques jours après que le Conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) ait recommandé la ville de Moncton/Dieppe pour la tenue des Jeux. Jamais le CIJF n'aura pris de décision contraire à l'avis du Conseil d'orientation.

Le Québec choisi donc de retirer sa candidature et de se rallier à la recommandation du Conseil. Selon Mme St-Pierre, c'est l'approche dans la présentation des candidatures qui aura fait la différence.

« Notre approche avait un thème qui à nos yeux était très porteur, soit celui de l'espoir. L'espoir pour les jeunes, l'espoir pour relever des défis, celui du partage avec les autres jeunes de la Francophonie, expliquait la ministre en conférence de presse. Moncton avait plutôt choisi de mettre en relief le fait que la communauté acadienne vit tous les jours avec la crainte de l'assimilation. Ils ont présenté leur candidature comme un cri du cœur que Moncton avait besoin de cette visibilité au sein de la Francophonie. »

La décision du CIJF sera prise à Paris, le 7 avril prochain.

Fierté et sentiment du devoir accompli
Malgré la grande déception, la ministre St-Pierre, le député de Sherbrooke et ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, ainsi que le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, s'accordaient tous pour parler de fierté et du devoir accompli quant au travail effectué ces dix derniers mois.

« Il s'agit d'une grande déception et c'est normal en raison de la passion et de l'engagement que la Ville de Sherbrooke et le gouvernement du Québec ont déployé dans le dossier de candidature. Notre candidature était excellente et nous avons démontré que nous étions capables de tenir des Jeux d'une telle envergure. Le choix des hommes et des femmes du Conseil d'orientation n'est pas celui qui que nous aurions souhaité, mais nous le respecterons. »

Selon lui, il ne s'agit pas d'une fin pour Sherbrooke, mais plutôt d'un début.

« Nous sommes extrêmement fiers parce que le processus aura permis de faire connaître et de faire rayonner Sherbrooke dans la Francophonie. L'exercice nous aura aussi permis de faire la révision complète de toutes nos infrastructures sportives et culturelles, il n'aura donc pas été inutile sur le plan technique. Nous resterons réceptifs aux opportunités, tous les espoirs sont permis parce que nous avons démontré que nous pouvions réaliser ces projets d'envergure », estime le maire.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un véhicule volé heurte une autopatrouille

Un véhicule volé heurte une autopatrouille
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers

Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Les Jeux de Sherbrooke complets pour la deuxième édition

Les Jeux de Sherbrooke complets pour la deuxième édition
La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines

La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Phoenix de Sherbrooke - 23 février 2018
 
Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Jordan Pierre-Gilles rêve aux Olympiques Par Vincent Lambert Jeudi, 15 février 2018
Jordan Pierre-Gilles rêve aux Olympiques
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines Par Cynthia Dubé Vendredi, 16 février 2018
La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous