Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 21 mars 2017

Objectifs: la mairie et la participation citoyenne



 Imprimer   Envoyer 
Hélène Pigot entourée de trois candidats de Sherbrooke Citoyen, soit Raymond Gaudreault, Gabrielle Gagnon, Raïs Kibonge.

Élue à la tête du parti Sherbrooke Citoyen le week-end dernier, Hélène Pigot vise maintenant la mairie. Professeure titulaire à l'Université de Sherbrooke et ancienne co-porte-parole de Québec Solidaire, Mme Pigot s'est entretenue avec EstriePlus.com pour discuter des enjeux importants des prochaines élections municipales à Sherbrooke.

La chef de Sherbrooke Citoyen et son équipe sont fins prêts pour les élections de novembre. Ce week-end, lors d'une assemblée générale, Hélène Pigot a officiellement été élue à la tête du parti. Les membres ont aussi choisi les candidats pour les différents districts, soit Raymond Gaudreault, Gabrielle Gagnon, Raïs Kibonge, William Fortier, Évelyne Beaudin et Edwin Moreno.

«La campagne n'a pas commencé, mais je sens déjà qu'il y a une très bonne réceptivité face à une nouvelle candidature et un nouveau parti, souligne Mme Pigot. Samedi, lors de l'assemblée, ça été très intéressant en terme de démocratie. On s'est posé beaucoup de questions. La notion du soutien entre les différents candidats dans les districts est très importante. On travaille en équipe.»

Les enjeux

D'entrée de jeu, Hélène Pigot parle de l'importance de la participation citoyenne. Ce processus manque en ce moment, selon la chef de Sherbrooke Citoyen.

«La première chose à faire, c'est de redonner le plus possible la parole aux citoyens. Ils ont le droit de dire ce qu'ils pensent de leur ville. On a l'impression qu'on essaie d'attirer des gens pour venir à Sherbrooke, mais on n'essaie pas de retenir les Sherbrookois. Moi je veux une ville pour la population. Après, forcément, si les citoyens disent qu'ils sont biens à Sherbrooke, les autres vont vouloir venir chez nous», indique Mme Pigot.

Elle cite au passage la Fête du lac des Nations et le Festival des traditions du monde; deux événements dont les Sherbrookois se sont appropriés et qui attirent simultanément bon nombre de visiteurs.

«Ces deux événements font rayonner Sherbrooke d'une façon magnifique. Quant à la Place Nikitotek, nous ne sommes pas forcément contre une salle de spectacles extérieure, mais nous devons avoir une vue plus globale. Pour qui fait-on vraiment les spectacles à la place Nikitotek? Une famille sherbrookoise, lorsqu'elle aura été au spectacle une fois, elle aura dépensé son budget et n'y retournera pas avant deux ou trois ans. Il me semble que dans tout le développement de Sherbrooke, il y a un déficit de compréhension de ce qu'est une ville aux citoyens », pense Mme Pigot.

Autre enjeu important pour Sherbrooke Citoyen; sortir du pétrole et des énergies fossiles. «Nous sommes l'une des villes où il y a eu le moins de changements d'habitudes à ce niveau. On doit prendre des actions plus vigoureuses, pour proposer à la population des moyens de se déplacer autrement qu'en voiture. Il y a bien eu, à un certain moment, un bel effort du côté du Cégep et de l'Université, et je trouve dommage que la Ville n'ait pas poursuivi les efforts pour la population.»

Notons que le parti Sherbrooke Citoyen a vu le jour il y a un an.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
24 heures pour se découvrir!

24 heures pour se découvrir!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous