Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
J & M Grégoire
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 14 décembre 2016

Un objectif de 50 000$ pour poursuivre les ateliers de démystification de l’homosexualité



 Imprimer   Envoyer 
De gauche à droite; Me Corrine Reid, présidente du comité Démystic, Marilyne Gagné, présidente d'honneur, Jean-François Richard, du Groupe Banque TD, Pierre McCann, directeur général GRIS Estrie et Myriam Pelletier Gilbert, présidente de GRIS Estrie.

L'organisme GRIS Estrie a lancé hier soir sa campagne de financement. L'objectif; amasser 50 000$ pour poursuivre ses activités. C'est que les préjugés envers les minorités sexuelles sont encore bien présents dans notre société.

GRIS Estrie, qui a pour mission de favoriser une meilleure connaissance des réalités des personnes de minorités sexuelles et faciliter leur intégration dans la société, ne reçoit aucune subvention récurrente en provenance des gouvernements. La campagne de financement prend donc tout son sens.

«L'argent amassé sert à financer nos activités de sensibilisation, explique Pierre McCann, directeur général de GRIS Estrie. Cette année, nos partenariats avec le milieu des affaires, dont la Banque TD, et la participation de Mado Lamothe à notre soirée de clôture de la campagne, le 4 mars prochain, représentent des points tournants pour la pérennité du GRIS Estrie. »

En effet, la campagne se terminera avec la soirée spéciale Démystic, chez Occasion Beaucage, le 4 mars prochain. Au menu; spectacle de Mado et soirée dansante avec DJ, entre autres.

Les préjugés persistent

Pour ceux qui croyaient qu'en 2016 les préjugés envers les minorités sexuelles étaient choses du passé, détrompez-vous. Le travail de sensibilisation est loin d'être terminé. C'est pour cette raison que GRIS Estrie multiplie les ateliers dans les écoles.

Depuis son ouverture en région, en 2014, l'organisme GRIS Estrie a rencontré plus de 6 100 jeunes dans les écoles de l'Estrie. Même s'il ne s'agit pas d'une majorité, les commentaires désobligeants et méchants se font encore entendre.

«On distribue des questionnaires à tous les participants lors de nos interventions et on a encore des commentaires tels que : vous devriez vous faire lobotomiser! Il y a aussi l'aspect religieux qui est un facteur présent dans ce manque d'ouverture, et ce peu importe la religion. Mais ce n'est pas le seul facteur. Il y aussi les bons vieux préjugés encrés dans l'esprit des gens. Les jeunes qui ont ces préjugés tiennent ça en grande partie de leurs parents », raconte McCann, qui ajoute du même coup que la présence de modèles de personnes ouvertement homosexuelles est importante pour les jeunes.

L'importance d'en parler

La présidente d'honneur de la campagne de financement 2017, Marilyne Gagné, n'a pas hésité à accepter l'invitation de GRIS Estrie. La femme d'affaires présidente de Dermapure est hétérosexuelle, mais comprends très bien l'importance de la présence de modèles de personnes ouvertement homosexuelles et l'importance des ateliers de démystification.

Originaire de l'Abitibi, c'est elle qui a soutenu et accompagné son cousin lorsqu'il a fait son coming-out. «On habitait dans un petit village de 3 000 habitants et sa sortie du placard a été un vrai drame dans la famille! Ç'a été très difficile pour lui. Il a été étiqueté et je me suis même demandé à un moment s'il n'était pas en danger là-bas», raconte Mme Gagné.

Les personnes intéressées à prendre part à la soirée spéciale du 4 mars peuvent visiter la page Facebook Soirée Démystic. Le coût du billet est de 100 $ (VIP) ou 40$. Pour offrir un don ou pour en savoir plus sur GRIS Estrie, visitez le www.grisestrie.org.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nouveau parc inspiré d'un homme engagé

Nouveau parc inspiré d'un homme engagé
Distraction au volant : principale cause de collisions

Distraction au volant : principale cause de collisions
NOS RECOMMANDATIONS
Le hockey, de père en fils

Le hockey, de père en fils
SAAQ: expérience choc en 3D

SAAQ: expérience choc en 3D
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 septembre 2018
Le verdict

Catherine Côté
Mercredi, 26 septembre 2018
Carrément accro aux carreaux!

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 26 septembre 2018
Chœur du Cégep de Sherbrooke : un esprit de famille indéniable

Sarah-Eve Desruisseaux
Mardi, 25 septembre 2018
Top 3 des raisons pour aller voter aux élections provinciales

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Mardi, 25 septembre 2018
Le cannabis, une plante de vices et de vertus!

François Fouquet
Lundi, 24 septembre 2018
Et si Gatineau marquait l’histoire?

APCHQ Estrie
Lundi, 24 septembre 2018
Vieilles fenêtres : on les change ou on les répare?

Jacinthe Dubé
Hyundai Sherbrooke
Finissants: un nombre record historique pour l’UdeS Par Cynthia Dubé Jeudi, 20 septembre 2018
Finissants: un nombre record historique pour l’UdeS
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
La culture, sous toutes ses formes Par Cynthia Dubé Vendredi, 21 septembre 2018
La culture, sous toutes ses formes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous