Zoo de Granby juin 2021
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 4 août
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Mardi, 20 juin 2017

L’engagement et la pertinence



 Imprimer   Envoyer 

La rengaine est devenue habituelle, convenue, prévisible. Habituelle parce qu'on l'entend souvent, servie à toutes les sauces. «Je travaille avec des Y, je vais te dire, eux autres, l'engagement, ils connaissent pas ça. Y a qu'eux autres! Y savent tout! Ce qui est déjà en place, ça compte pas !»

Convenue par qu'on sait que la phrase va venir. À peu près toujours sous la même forme. Elle vient avec une sorte de dégoût pour ces jeunes qui poussent les choses un peu différemment. Qui remettent certains gestes en question.

Et prévisible parce qu'on la voit venir, cette rengaine, à des kilomètres de distance ! Pas de risque de s'y tromper! Pourquoi? Ça fait des générations qu'elle dure!

Depuis qu'on recrute des jeunes pour assurer une relève en entreprise, on est aux prises avec des visions différentes des choses. C'était comme ça dans les années 1800, 1900, et en encore dans les années 2000.

L'œil nouveau chamboule les perceptions et remet des trucs en question. Bref, il dérange...

Au fil des derniers mois, il m'est arrivé souvent de rencontrer des membres de différents clubs sociaux. Ils étaient à peu près unanimes à critiquer le fait que la relève n'était pas au rendez-vous. « Pas de danger que ça s'implique un peu, ce monde-là! »

C'est là que la pertinence entre en scène.

L'engagement viendra bien si la pertinence y est.

Mais c'est engageant, la pertinence! Cela implique d'accepter de tout remettre en question. Et je comprends le désarroi profond des gens qui sont impliqués dans un club social depuis des lunes, qui y sont entrés parce qu'un vétéran leur a accordé le privilège de proposer sa candidature et que là, aujourd'hui, il n'y a personne pour reconnaître le privilège qu'ils ont reçu.

Les générations Y et milléniaux ne sont pas tellement différents des autres générations : ils cherchent à ce que le geste qu'ils posent ait un sens. Si cette recherche de sens est vaine, pas d'engagement. La différence ? Ce qui tombait sous le sens il y a 30 ou 40 ans n'est peut-être plus aussi censé de nos jours.

Dit autrement, chaque génération s'implique à sa façon, identifie un sens à ses gestes. Peut-être identifie-t-on les Y et milléniaux au fait qu'ils expriment ouvertement ce qu'ils veulent, mais je ne déroge pas de ma perception : si les gestes souhaités tombent sous le sens, qu'ils sont pertinents, l'engagement y sera. Et solide, à part ça !

La recherche de sens, c'est vraiment l'affaire d'une vie...

Clin d'œil de la semaine

Selon les sondages, les purs et durs qui ont élu Trump se désengagent de plus en plus (10 points en quelques mois). Pas de pertinence, pas d'engagement ...

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La ferme, on est dimanche! (2)

La ferme, on est dimanche! (2)
L’amitié non industrialisée

L’amitié non industrialisée
Musée Nature Science Sherbrooke JUIL 21
NOS RECOMMANDATIONS
Un corps brûlé confondu avec un mannequin à Sherbrooke

Un corps brûlé confondu avec un mannequin à Sherbrooke
Saint-Étienne-de-Bolton : deux autres conducteurs interceptés, dont un à 202 km/h

Saint-Étienne-de-Bolton : deux autres conducteurs interceptés, dont un à 202 km/h
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Festival Cinema du monde 2021
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 4 août 2021
Les Jeux olympiques au féminin

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Mardi, 3 août 2021
Notre histoire en archives : Ernest Lacharité, de maréchal-ferrant à garagiste

François Fouquet
Lundi, 2 août 2021
Entre trois… et divague!

Me Michel Joncas
Jeudi, 29 juillet 2021
TRAVAIL AU NOIR ET GARANTIE

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
La justice des bien-pensants Par Daniel Nadeau Mercredi, 28 juillet 2021
La justice des bien-pensants
464800 $ pour soutenir la mission des CJE de Sherbrooke et de Coaticook Par Maxime Grondin Lundi, 2 août 2021
464800 $ pour soutenir la mission des CJE de Sherbrooke et de Coaticook
Quoi faire ce weekend? Par Catherine Blanchette Vendredi, 30 juillet 2021
Quoi faire ce weekend?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous