La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Bingo Abénaquis fêtes 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 6 décembre 2018

Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $



 Imprimer   Envoyer 
Les deux suspects ont rejoint la victime à l’Hôtel Zéro 1 sur le boulevard René-Lévesque à Montréal après lui avoir donné rendez-vous pour une troisième fois.

Le Service de police de Sherbrooke cherche à identifier deux hommes qui ont fraudé en octobre dernier une femme de Sherbrooke. Celle-ci a perdu une somme de 6 000 $ dans une arnaque qu'on appelle « black money ».

Les deux suspects ont rejoint la victime à l'Hôtel Zéro 1 sur le boulevard René-Lévesque à Montréal après lui avoir donné rendez-vous pour une troisième fois. « La victime s'est fait flouer et a cru qu'elle recevrait un cadeau si elle remettait l'argent demandé par les suspects », explique Martin Carrier, porte-parole du SPS.

« On parle d'une arnaque de type black money, ajoute-t-il. C'est un scénario qui implique un important montant d'argent qui a été taché par un produit colorant, provenant souvent d'un pays éloigné et arrivé dans des circonstances nébuleuses. Les fraudeurs invitent leur victime à payer pour obtenir les produits qui feront revenir les billets tachés comme neufs. En faisant miroiter un énorme profit, ils en profitent pour soutirer des milliers de dollars. »

La victime dans cette histoire a remis une somme de 6 000 $ en argent. Les suspects lui ont demandé une somme d'argent de 63 000 $, mais elle a refusé. « Ils ont diminué le montant à 21 000 $, mais la victime a refusé et porté plainte à la police », précise M. Carrier.

Le premier suspect est un homme d'environ 30 ans de race noire. Il a les cheveux noirs courts et portait un habit complet noir ligné blanc avec une chemise rose pâle. Le deuxième, quant à lui, est un homme d'environ 45 ans aux cheveux rasés. Il portait un béret beige/gris, un manteau sport avec un foulard gris autour du cou, des pantalons gris et des souliers propres noirs.

Toute information peut être communiquée au SPS au 819-821-5555.


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke

Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
On laisse tomber l’uniforme en échange de denrées

On laisse tomber l’uniforme en échange de denrées
NOS RECOMMANDATIONS
Toyota Rav4 2019

Toyota Rav4 2019
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec

OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Député Pierre-Luc Dusseault
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 décembre 2018
L’air du temps

François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous