magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 19 mars 2012

Lettre à Mère Nature…


19 mars 2012

 Imprimer   Envoyer 

Chère Mère Nature,

Je vous écris ce matin de façon toute respectueuse. Il y a deux mots importants dans Mère Nature. Mère et nature. Il faut se garder une petite gêne quand on s'adresse à vous, me dis-je...

Cela spécifié, je me permets quelques commentaires. Pour que les choses soient claires, il convient d'appeler un chat, un chat.

Petit, il m'arrivait souvent de jouer dans toute cette neige blanche tout au long de l'hiver. Vous me direz que je n'avais pas trop le choix : à l'époque, après avoir gobé les repas rapidement, nos mères nous envoyaient jouer dehors. Pas de console vidéo pour faire semblant de glisser dans la neige. On glissait dans la neige. C'était tout.

Mais, à cette époque-là, il y avait de la neige! Oui, oui, je sais, j'étais plus petit. C'est peut-être qu'une question de perception. Mais quand je repense à ça, il y avait de la neige jusqu'à 30 centimètres de la grande vitrine du salon de notre maison. J'ai grandi, mais la maison, elle, n'a pas bougé. Parfois, ça prend tout pour recouvrir les pousses de vivaces qu'on a coupées à l'automne...

Eh, puis, les sucres. Les sucres, je vous le rappelle (parce que je sais que vous en menez large, de par le vaste monde), c'est une activité typique de notre coin du globe. Et, honnêtement, c'est poche d'aller à la cabane dans la bouette. Ce serait quoi, chère Mère Nature, de regarder un peu mieux le calendrier, et de vous raligner les saisons sur ce qui était convenu depuis des lunes? Vous savez,   15 jours au-dessus de 10 degrés en mars, c'est tôt en saison ...

Je m'arrête là, je ne voudrais pas être déplacé dans mes commentaires. Je ne connais pas votre âge, chère Mère Nature, mais vous êtes peut-être en ménopause, ce qui nous vaudrait des bouffées de chaleur plus ou moins contrôlables. Et j'ai aussi compris qu'une femme en ménopause, on respecte ça...

Voilà, je vous souhaite une bonne journée. Et, pour ce qui est du respect du calendrier, je conclurais en citant Pierre Bruneau, de TVA (si c'est à TVA, c'est vrai, ils le disent à cœur de jour...) : « rigueur, rigueur, rigueur... »

François.

______

Des fois, je me trouve drôle...

Si j'avais su qu'elle me répondrait...

______

Cher François,

Vous êtes un petit comique, vous. Respect, respect...  Je vais vous en parler, moi, du respect!  Je réponds rarement à celles et ceux qui s'adressent à moi, mais là, je me permets.

Bon, bon. D'abord, votre petite blague de ménopause. Petit comique, allez! Non, ce n'est pas la ménopause! Je n'ai pas ça. Je suis asexuée, de toute manière (et non, ça n'explique pas ma frustration de ce matin, avant que vous ne pensiez à le dire).

C'est vrai que les saisons ne sont plus ce qu'elles étaient. Vous avez cinquante ans, selon mes sources? J'en appelle à vos souvenirs de jeunesse. Où étiez-vous, dans les années 1980, quand votre génération vidait une cannette de fixatif à cheveux chaque jour pour se tenir le toupet en l'air? D'ailleurs, il est où, votre toupet, vous? Parti? Pourtant, vous en avez, du toupet, pour m'interpeller ainsi!

Je soigne mal mon asthme avec toutes ces émanations dans l'air. Vous avez, en moyenne, plus de voitures que d'enfants par maison. Vous disposez d'un grand trou d'eau filtré par résidence, vous consommez l'électricité avec une telle intensité qu'il faut une vitre devant la roulette qui tourne en enregistrant la consommation sur le lecteur pour protéger vos doigts...

Vous vous demandez si je vais bien?  Je vous répondrai ceci : ce serait plutôt à moi de mettre de la crème pour me protéger de tous vos abus! Mais je n'en ai pas de pharmacie, moi, Monsieur. Moi, sur la planète, ces années-ci, je trouve de tout, sauf un ami!

Eh, puis (et je termine là-dessus avant de me pomper trop...) vous êtes locataires sur cette planète, vous et les vôtres. Pas propriétaires. Alors, agissez donc en conséquence! Les saisons sont ce qu'elles sont devenues. Si ça ne vous plaît pas ou si ça ne convient pas à vos souvenirs d'enfance, eh, bien, soyez créatif, et renommez-les et changez-en les dates. Le calendrier, c'est votre œuvre, pas la mienne...

Bonne journée pareil,

Mère Nature      

_______

Moi pis ma grande gueule

________

Clin d'œil de la semaine 

Je pense au Canadien de Montréal et j'entends Jean Perron affirmer : « une rondelle ne fait pas le printemps »


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le choix et le pas le choix

Le choix et le pas le choix
Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!

Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!
NOS RECOMMANDATIONS
La maladie de Lyme bien installée en Estrie

La maladie de Lyme bien installée en Estrie
Le retour des spectacles en salle

Le retour des spectacles en salle
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

François Fouquet
Lundi, 29 juin 2020
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 26 juin 2020
Suis-je sédentaire sans le savoir ?

Jacinthe Dubé 5 juin20
Éditions de l'Homme - Mangez local
La Covid: Fausse balle pour la Classique Pif Par Daniel Campeau Lundi, 29 juin 2020
La Covid: Fausse balle pour la Classique Pif
La maladie de Lyme bien installée en Estrie Jeudi, 25 juin 2020
La maladie de Lyme bien installée en Estrie
Projet Ch. Rhéaume: Sherbrooke Citoyen veut s'assurer de la comformité du processus Vendredi, 26 juin 2020
Projet Ch. Rhéaume: Sherbrooke Citoyen veut s'assurer de la comformité du processus
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous