magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 12 juillet 2010

Prolonge ma vie… utile


12 juillet 2010

 Imprimer   Envoyer 

Je ne vous apprends rien. Ça vous est arrivé à vous aussi. Souvent, même. Dans un magasin de cossins électroniques, vous achetez ce bidule au design intéressant et qui sert de lampe de poche, de thermomètre et de convertisseur de monnaie étrangère. Des trucs utiles séparément, mais qui sont inutilement regroupés ensemble. Mais bon, c'est seulement 12,99 $. Pas cher! À la caisse, on vous propose une garantie prolongée. Pour seulement 9,99 $ de plus, vous avez accès à la tranquillité d'esprit pour trois ans! Vous savez, dans notre monde moderne, la tranquillité d'esprit fait partie de notre quête de valeurs fondamentales. Alors, 9,99 $ pour régler ce dossier-là, c'est une aubaine, non?

Vous acceptez donc. Et vous payez. Et vous encouragez un système qui, pourtant, crée et multiplie les contradictions.

Nous vivons dans un monde jetable. Le bidule que vous achetez a été conçu pour ne pas être réparé. De plus, il a une espérance de vie modulée selon notre mémoire de consommateur, qui est très courte.

Dans notre mode de vie et notre mode de consommation (deux expressions devenues synonymes), il n'y a qu'une chose qui soit conçue pour être prolongée : la garantie.

 Au moment où la chose flanchera, le ridicule apparaîtra: huit fois sur dix, le consommateur oubliera qu'il a déjà acheté la tranquillité de l'esprit en achetant ce produit. Ou, s'il y pense, il n'aura sans doute pas gardé le bon code-barres qu'il fallait découper et conserver au frais tout ce temps. Et, de toute façon, il se dira « ... au prix que ça coûte, je le jette et je recommence! »

Faites le test. Sur une feuille de papier, inscrivez tous les montants reliés aux garanties prolongées que vous refusez. Additionnez-les. Au bout de deux ans, le montant que vous n'aurez pas dépensé couvrira largement le coût de remplacement des marchandises que vous aurez remplacées.

Nous sommes vraiment extraordinaires : on sait très bien que l'objet qu'on achète a une durée de vie limitée. On sait  que tous les coups (ou les coûts...) sont permis pour nous soutirer des sous. On sait également que tout sera mis en œuvre, de toute façon,  pour nous faire acheter un nouveau bidule, au goût du jour, dans quelques mois. Dans un contexte de développement durable, on sait aussi que le fabricant n'a aucune obligation de reprendre un objet qui ne fonctionne plus après quelques années et de le recycler.  Malgré tout, c'est au cours de cette transaction qu'on décide d'acheter la tranquillité de l'esprit!

Il n'est pas loin le jour où une compagnie vous proposera une garantie globale qui assurera le respect des autres garanties achetées. J'y pense, ça existe : les cartes de crédit, pour des frais annuels minimes, vous offrent la garantie qui couvre les garanties... Vous connaissez quelqu'un qui s'en est prévalu?

Nous assurer que la garantie prolongée qu'on achète est justifiée, c'est une responsabilité que nous avons comme consommateur.

La tranquillité de l'esprit, on se procure ça autrement, et ce n'est pas monnayable.

Clin d'œil de la semaine

L'offre irrésistible enlarge your penis, dans Internet, est-ce que ça constitue une garantie prolongée?  

    

  

 


Écoloboutique juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"
Des écarts qui font frissonner

Des écarts qui font frissonner
NOS RECOMMANDATIONS
Le pays qui refuse de naître

Le pays qui refuse de naître
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?

L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Ma bucket list
La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet Mardi, 30 juin 2020
La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet
La pression des mains Par Jérôme Blais Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains
Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés Mercredi, 1 juillet 2020
Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous