1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Pierre-Olivier Pinard Par Pierre-Olivier Pinard

Vendredi, 15 novembre 2019

Intervenant en conditionnement physique


Pour un élève du secondaire qui a toujours excellé en éducation physique pour ensuite échouer ses matières de base, il sera difficile d'entamer des études universitaires. En revanche avec l'option d'une formation de base de 220 heures axée sur la pratique, ce même élève peut avoir l'option de travailler dans le monde de l'entraînement de façon sécuritaire et organisée.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photos: Pierre-Olivier Pinard

Depuis janvier 2019, une nouvelle formation est née au Québec grâce à un partenariat entre Accès Compétences CSRS, une faction de Commission Scolaire de la Région de Sherbrooke et Kin Impact. Cette formation permet à des gens de tout âges de devenir entraîneurs ou plutôt, Intervenants en Conditionnement Physique et donc de travailler dans les gyms et autres studios de santé.

Afin de devenir entraîneur au Québec avant la création du cours d'Intervenant en Conditionnement Physique, il n'existait aucune formation reconnue par le gouvernement mis à part la formation universitaire en kinésiologie. Pourtant, des dizaines de formations privées ont lieux chaque mois un peu partout dans la province sur des sujets touchants l'entraînements. Les gens voulant entrer dans ce monde sans aspirations universitaires passent donc souvent par ces formations privées pour acquérir des compétences. Puisqu'il n'y a pas de loi régissant ce domaine, une personne ayant une certaine expérience d'entraînement et quelques heures de formation privée peu offrir ses services dans un centre d'entraînement. Il est facile de deviner que cette personne n'est probablement pas optimalement outillée pour offrir des services sécuritaires et efficaces.

La problématique des formations privées existe depuis des dizaines d'années soit avant même la création du premier diplôme de premier cycle universitaire en kinésiologie. Lors de la création de ce dernier, la province a commencé à voir des professionnels de la kinésiologie entrer dans les gyms pour offrir des services spécialisés à des clients avec et sans problèmes de santé. À l'heure actuelle, le baccalauréat répons à un besoin important au Québec même s'il manque encore de reconnaissance du public, du gouvernement et des compagnies d'assurances.

Malgré le fait que la kinésiologie ait ‘fait le ménage' dans le monde des entraîneurs sans formation suffisante, il en reste que les formations privées forment plus d'entraîneurs au Québec que l'ensemble des universités ne forment de kinésiologues en une année. Les raisons étant souvent liées au manque d'accessibilité aux études universitaires et à la durée de celles-ci. Pour un élève du secondaire qui a toujours excellé en éducation physique pour ensuite échouer ses matières de base, il sera difficile d'entamer des études universitaires. En revanche avec l'option d'une formation de base de 220 heures axée sur la pratique, ce même élève peut avoir l'option de travailler dans le monde de l'entraînement de façon sécuritaire et organisée. Cette option terrain se joint donc aux autres formations pratiques et manuelles comme la mécanique automobile, la menuiserie, la massothérapie, etc.

La formation d'Intervenant en Conditionnement Physique est donc en place pour répondre et structurer un besoin présent depuis des dizaines d'années, soit d'avoir accès à un cours de base touchant l'Être humain et le mouvement. C'est via 12 formations de 18h, plus l'étude et les travaux à la maison que cette formation répons à ce besoin. Les cours toucheront la physiologie et l'anatomie liées à l'entraînement en plus des saines habitudes de vie, de la nutrition, des suppléments alimentaires, etc. Au niveau pratique, il y aura également des formations sur les différents types de méthodes d'entraînements, la bonne exécution des exercices, les mouvements sportifs, la course à pied, etc.

Au terme des 220h et sous condition de réussite des évaluations périodiques et finales, l'Intervenant sera à même de travailler avec des clients n'ayant pas de problème de santé et avec des athlètes. Il pourra également travailler avec un kinésiologue dans l'optique de soutenir sa pratique professionnelle en assurant la démonstration des programmes d'entraînement, le suivi des clients et les séances de consultation en saines habitudes de vie. Dans ce dernier exemple, l'intervenant travaillera avec le kinésiologue un peu comme le technicien en physiothérapie soutiendra le physiothérapeute dans ses tâches.

Les formateurs du cours d'Intervenant en Conditionnement Physique sont d'ailleurs issus du premier et du deuxième cycle universitaire en kinésiologie ce qui facilite le pairage potentiel avec les kinésiologues du Québec.

Sur une note plus technique, voici certaines informations en rafale :

Horaire :
12 formations les:
vendredis (18h00 à 21h30)
samedis (8h30 à 17h00)
dimanches (8h30 à 17h00)
Une formation par mois. Dates de 2020 à déterminer.
Une formation de 16h en secourisme (RCR) avec défibrillateur automatique de 2 jours.
Vous pouvez calculer environ 20 à 30 heures d'études et travaux par mois en plus des formations de fin de semaine pour un total d'environ 500h.

Coûts :
1166tx/session (total: 3500tx)

Séance d'information le 23 novembre 10h00
Centre 24-Juin, local E-1-020, Entrée porte 645

Besoin d'informations sur le contenu du cours, visitez www.kinimpact.com/formation-intervenant-en-conditionnement-physique, contactez Pierre-Olivier Pinard au 819.769.4111 ou au info@kinimpact.com.
Vous voulez vous inscrire ou poser des questions administratives, visitez le www.accescompetencescsrs.ca/intervenant-en-conditionnement-physique/, contactez Francine Gagnon au 819 822-1703, poste 17015 ou au gagnonf@csrs.qc.ca


Sherb_achat_local_2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Es-tu trop occupé pour t’entraîner?

Es-tu trop occupé pour t’entraîner?
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
Un policier serait atteint du coronavirus

Un policier serait atteint du coronavirus
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir

Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 6 mars 2020
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

William Lafleur
Vendredi, 28 février 2020
Es-tu trop occupé pour t’entraîner?

1077 Printemps 20
La liste des services essentiels à Sherbrooke Mercredi, 25 mars 2020
La liste des services essentiels à Sherbrooke
Sherbrooke unie contre la pandémie Par Anita Lessard Vendredi, 27 mars 2020
Sherbrooke unie contre la pandémie
Une plateforme web pour l'achat local Vendredi, 27 mars 2020
Une plateforme web pour l'achat local
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous