Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Théâtre des employés du CHUS
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Vendredi, 17 avril 2015

Ne perdez pas vos moyens



 Imprimer   Envoyer 

Budget, endettement, coussin financier... Pour bien des gens, parler d'argent représente un grand tabou. D'ailleurs, très peu sont enclins à dévoiler leur salaire ou encore reconnaître quand les choses vont mal.

Pour Éric Lebel, associé et syndic en redressement et insolvabilité chez Raymond Chabot Grant Thornton, il faut casser ce tabou.

« La moitié des gens qui vivent des difficultés financières n'en parlent pas à leurs proches. Pire encore, une personne sur dix ne le dira même pas à son conjoint. »

Selon un récent sondage CROP/Raymond Chabot, 40 % des Estriens jugent leur situation financière fragile et autant croient qu'elle ne s'améliorera pas au cours des prochaines années.

Réagir aux signaux d'alarme

Plusieurs événements peuvent conduire à des problèmes financiers : maladie, perte d'emploi, séparation, etc.  La règle d'or pour passer à travers ces temps difficiles : conserver un coussin permettant de survivre trois mois sans salaire. Une personne sur deux ne possède pas ce coussin, et une sur trois vit même de paie en paie.

« Il existe plusieurs signaux d'alarme, explique Éric Lebel. Par exemple, ne pas être capable de payer son loyer le 1er du mois, avoir un mois de retard sur son compte d'hydro, voir un paiement préautorisé refusé, faire une avance de fond sur une carte de crédit A pour payer le solde minimum de sa carte de crédit B. Quand ça arrive, il faut réagir. »

Établir un budget demeure la meilleure solution de départ. « Deux tiers des gens font un budget, mais 80 % d'entre eux ne le respectent pas. Les achats impulsifs sont difficiles à contrôler. L'idéal consiste donc à prévoir un montant mensuel pour les imprévus. »

Avant d'effectuer un achat impulsif, monsieur Lebel suggère de l'analyser de façon rationnelle. « Avant de faire une folie, calculez le nombre d'heures nécessaire à travailler pour vous la payer. »

Raymond Chabot offre des rencontres pour ceux et celles qui voudraient un coup de main. La première session de 90 minutes est gratuite et sans obligations. On trouve également sur leur site Internet des outils pour aider à se créer un budget.



Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Spatule annonce l’arrivée du père Noël

Spatule annonce l’arrivée du père Noël
La Fondation du CHUS en mode sensibilisation

La Fondation du CHUS en mode sensibilisation
NOS RECOMMANDATIONS
La magie de l’éveil musical

La magie de l’éveil musical
Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke

Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Domino's Pizza
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
Attention au stationnement de nuit dès mercredi Par Cynthia Dubé Lundi, 13 novembre 2017
Attention au stationnement de nuit dès mercredi
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous