magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Il assène un coup de poing à une septuagénaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 10 octobre 2016

Histoire et dates



 Imprimer   Envoyer 

Je vous ai déjà parlé de Robert Milot, mon professeur d'histoire au secondaire. Un être à part. Une sorte d'autodidacte à la soif de connaissance inépuisable et à la passion inextinguible. J'en parlais, cette semaine, avec des amis. De Monsieur Milot et, surtout, de l'importance des cours d'histoire.

« Bof, t'sais, on a tous passé nos cours d'histoire et personne ne se souvient du bourrage de crâne des dates... De toute façon, ça me servirait à quoi dans ma vie de tous les jours, dans mon travail ? »

La réponse de mon interlocuteur est venue comme cela, du tac au tac, sans grande réflexion. Et, rapidement, la conversation a dévié au profit de l'arrivée de Price et Weber dans l'alignement du Canadien.

Mais sujet évacué ne veut pas dire sujet réglé.

Je retiens deux choses de la réponse de mon ami.

Primo, que le bourrage de crâne avec une panoplie de dates n'est pas très utile. J'en suis. Je me souviens des astuces que je m'inventais pour me rappeler des dates des conquêtes, des guerres, des attentats célèbres et tout. Bien qu'efficace, la technique ne garantissait le succès de l'exercice que pour le nombre d'heures nécessaires à compléter l'examen.

Mais au-delà des dates, il y a la compréhension. Compréhension des enjeux. Compréhension de la diversité. Compréhension des différentes cultures. Compréhension de la dynamique entre les nations.

Comprendre les enjeux, ça nous sert chaque jour. C'est faire des choix en fonction d'une analyse. Ça nous guide dans nos moindres gestes. Comprendre la diversité et la dynamique des cultures ouvre les esprits et fait reculer les préjugés gratuits. Comprendre la dynamique d'une société fait prendre conscience qu'on en fait partie, qu'on a un rôle à y jouer.

L'apprentissage de l'histoire par le biais de la compréhension des événements me semble essentiel. Les dates, au final, sont utiles, mais quand même secondaires.

Et le deuxième point, lui? Voilà, j'y viens. Qu'est-ce que ça donne de comprendre les éléments de l'Histoire dans notre travail au quotidien? Peut-être pas grand-chose, effectivement.

Mais.

Poser la question de cette façon, c'est prendre le problème du mauvais angle. C'est tenir pour acquis qu'on éduque en fonction d'un métier, d'un travail. Le travail a son importance, mais ce n'est pas tout! L'éducation publique devrait être vue comme un tremplin de formation générale servant à voir éclore des citoyens plus allumés et compréhensifs des enjeux.

Un citoyen a une famille, des loisirs, un travail, des passions, des passe-temps, des intérêts, des talents. Associer l'école au fait d'apprendre des choses utiles dans le cadre du travail évacue plusieurs éléments.

La culture générale et la compréhension des choses devraient primer. Le travail et le reste se grefferont bien assez vite. Et on aura un travailleur nettement plus efficace...

Clin d'œil de la semaine
J'espère que mes enfants ne retiendront pas que l'essentiel de ma vie tient dans mes dates de début et de fin de mon existence...


Hyundai Sherbrooke Kona juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"
Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!

Pas raciste. Ou peu… Ça dépend, quand même!
NOS RECOMMANDATIONS
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud

Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!

Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 4 juillet 20
 
François Fouquet
Lundi, 13 juillet 2020
« M’as te montrer à vivre! »

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 juillet 2020
J’ai pris 10lbs depuis le début de la pandémie

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

JD 22 juin 2020
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Deux patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke sauvent une vie !! Par Daniel Campeau Vendredi, 10 juillet 2020
Deux patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke sauvent une vie !!
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
Chronique en rappel - Nous avons peur! Par Alexis Jacques Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous