Phoenix de Sherbrooke - 25 novembre 2017
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Phoenix de Sherbrooke - 25 novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Jeudi, 10 septembre 2015

Déficit au Cégep de Sherbrooke : cette fois, impossible de l’absorber



 Imprimer   Envoyer 

Pour la première fois depuis cinq ans, le Cégep de Sherbrooke est incapable d'absorber son déficit de 900 000 $ pour l'année 2014-2015. Selon toute vraisemblance, un plan de redressement lui sera imposé dans les prochaines semaines.

Pour le président du conseil d'administration du Cégep, Réal J. Desautels, la dernière compression du printemps 2015 était de trop.

« On travaille avec des êtres humains qui ont à cœur la mission éducative du Cégep de Sherbrooke. On a dû composer avec trois coupes consécutives qui représentent deux millions de dollars, expliquait M. Desautels à l'occasion d'un point de presse le 10 septembre. On a fait nos devoirs et on est allés chercher cinq millions d'économies dans les dernières années. Mais le dernier million de compression imposé au printemps, c'est trop, trop vite. »

Ce n'est pas la première fois que le Cégep adopte un budget déficitaire. Toutefois, il restait toujours des sous pour compenser.

Il n'y a plus d'éponge

Les compressions imposées par Québec, la diminution de l'achalandage et la non-indexation des frais comme ceux du chauffage et des assurances sont responsables du déficit de l'institution.

« On essaie de sauver les étudiants là-dedans, notre mission éducative est importante. Le c.a. est bien au fait de ses responsabilités, on assumera nos devoirs et ce qui nous est demandé », de dire M. Desautels en évoquant le coup de téléphone que le Cégep recevra certainement dans les prochaines semaines de la part du gouvernement du Québec.

La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, assure qu'augmenter une nouvelle fois les frais de scolarité est la dernière option qui sera envisagée. Mais elle sera étudiée.

« C'est impossible de couper dans l'enveloppe salariale comme le fait l'Université de Sherbrooke, affirmait Mme Bélanger jeudi. Nous avons déjà coupé 38 emplois, dont 28 dans les deux dernières années. Les prochains ne pourraient l'être que par attrition. Nos marges de manœuvres sont extrêmement minces. »

Mme Bélanger estime que la situation devient dangereuse.

« On a fait des efforts très importants pour préserver la mission première du Cégep, pour préserver ce qui touche les étudiants. Ce qu'on demande, c'est un coup de main. On demande du temps pour nous aider à nous redresser. »

Message aux étudiants

Malgré la situation financière précaire du Cégep, Réal Desautels affirme que l'institution fera toute en son pouvoir pour tirer son épingle du jeu.

« On a toujours été un chef de file reconnu partout au Québec pour la qualité de son enseignement. On prendra le peu de moyens qui reste à notre disposition et on regardera tout ce qui est possible de faire pour cela demeure ainsi. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Taxi à prix réduit pour les jeunes de Magog

Taxi à prix réduit pour les jeunes de Magog
Objectif de 5 500 raccompagnements cette année

Objectif de 5 500 raccompagnements cette année
NOS RECOMMANDATIONS
L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise

L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise
Toujours sans nouvelle de Félix

Toujours sans nouvelle de Félix
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Caffuccino -  semaine du 20 novembre 2017
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Domino's Pizza
Maison Aube-Lumière: une 26e campagne de poinsettias Par Vincent Lambert Mardi, 21 novembre 2017
Maison Aube-Lumière: une 26e campagne de poinsettias
Toujours sans nouvelle de Félix Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Toujours sans nouvelle de Félix
Une bière qui redonne à la communauté Par Cynthia Dubé Lundi, 20 novembre 2017
Une bière qui redonne à la communauté
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous