Cogeco 107.7 - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La rue Meadow rouverte à la circulation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie nov 2019
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 19 août 2019

À côté de la track


Économiser et engranger plus de profits. L’évolution de notre modèle de réussite, tant personnelle que collective, se mesure comme ça. Tout bêtement.

 Imprimer   Envoyer 
crédit image: Pixabay

C'est drôle comment les choses évoluent autour de nous.

Il y a plus de 100 ans, la construction d'un chemin de fer ambitieux créait une sorte d'union des différents (et immenses) territoires qui constituent le Canada. Des milliers de Chinois sont débarqués chez nous pour obtenir un boulot pendant plusieurs années!

Les rails de chemin de fer représentaient beaucoup, à l'époque. Pour plusieurs politiciens, ce trait d'union physique était une condition essentielle au maintien d'une entité commune canadienne.
Pendant des décennies, les compagnies ont pris un soin jaloux de la qualité des rails de chemin de fer.
Puis, lentement, on a plaidé le manque de souplesse dans les déplacements et le camionnage a pris une place grandissante. Un peu partout, on a décidé de démanteler les rails de chemin de fer au profit de pistes cyclables.
Il faut bien évoluer, non?
Peut-être. Encore faudrait-il définir le mot « évolution »!

6 Juillet 2013

Lac-Mégantic. Un train fou déraille et explose. En plein centre-ville.
Au banc des accusés? L'état des rails et le manque de ressources humaines sur le convoi.
Triste événement...

L'état des rails était connu des autorités. Ou s'il ne l'était pas, c'était à cause de ces mêmes autorités qui ont baissé la garde des inspections au nom de l'économie d'argent. Parallèlement, le lobby des chemins de fer a réussi à obtenir des assouplissements aux réglementations quant aux ressources humaines nécessaires sur un convoi.
Dans les deux cas, l'argent domine : d'abord le souci d'économie des deniers publics dans les inspections et leurs suivis, puis le souci de maximiser les profits des propriétaires des compagnies ferroviaires.

L'évolution qui tue

Économiser et engranger plus de profits.
L'évolution de notre modèle de réussite, tant personnelle que collective, se mesure comme ça. Tout bêtement.
C'est fou comme ces notions nous ont aveuglés au fil des ans.
Le plus déprimant, c'est que ces notions ne nous empêchent même pas de répéter les erreurs de ce passé si proche! À preuve, l'état des rails dans le secteur de Lac-Mégantic et de l'Estrie se détériore encore, année après année. Les rapports sont là. Ridiculement inutiles aux yeux des décideurs.
___________
Ah! Oui! Pourquoi diable ai-je parlé des Chinois d'entrée de jeu s'ils ne font pas partie de l'histoire?
En fait, voici : il fallait bien nourrir ces 17 000 travailleurs chinois qui traversaient l'Ouest canadien, un rivet à la fois. Bien qu'ils se nourrissaient souvent de riz et de saumon séché, ils avaient parfois accès à un plat contenant trois éléments locaux : la viande, les pommes de terre et le maïs. Des ingrédients qu'on trouvait facilement et qui procuraient un apport nutritif assez complet. Ce mets a reçu l'appellation « pâté chinois ».
J'en parle en me disant qu'il est quand même ironique de constater que ce mets est maintenant considéré comme un repas confort (traduction libre d'un comfort food) qu'on déguste quand on sent que tout déraille autour de nous...

Clin d'œil de la semaine

Et si on donnait le contrat des rails à refaire à SNC Lavalin?


L'ÉcoloBoutique 7 nov 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Plus effrayant que l’Halloween

Plus effrayant que l’Halloween
Une bière quand tout brasse autour

Une bière quand tout brasse autour
NOS RECOMMANDATIONS
Voyager pour faire rêver

Voyager pour faire rêver
Le bon conseiller!

Le bon conseiller!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 11 nov 2019
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 novembre 2019
Le bail de logement au-delà du décès

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 novembre 2019
Le fouillis de l’immigration

Sarah Beaudoin
Mardi, 12 novembre 2019
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

François Fouquet
Lundi, 11 novembre 2019
Une bière quand tout brasse autour

Claude Hébert
Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!

Jacinthe Dubé 4 novembre 2019
Hyundai Sherbrooke mai 2019
Éclosion d'artistes de la relève Mercredi, 6 novembre 2019
Éclosion d'artistes de la relève
Une soirée réussie pour les Défenseurs Leucan Par Daniel Campeau Jeudi, 7 novembre 2019
Une soirée réussie pour les Défenseurs Leucan
Voyager pour faire rêver Par Anita Lessard Mercredi, 6 novembre 2019
Voyager pour faire rêver
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous