Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Vendredi, 30 octobre 2015

Des acteurs se mobilisent et réchauffent des petites mains



 Imprimer   Envoyer 
Robert Tousignant (district 79 des CdC), Benoît Fontaine, directeur général de Récupex, Karine Vallières, députée de Richmond, et Denis Rancourt, directeur régional des Chevaliers de Colomb.

La collecte de vêtements n'est pas le créneau habituel de Robert Tousignant. D'ordinaire, il fait dans l'aide alimentaire aux plus démunis. Mais des besoins criants en vêtements d'hiver l'ont poussé à demander l'aide de sa députée, Karine Vallières, pour répondre aux besoins d'une dizaine de familles.

« La mission première des Chevaliers de Colomb, c'est la charité. C'est de donner aux gens ce dont ils ont besoin, explique M. Tousignant. Ce sont dix familles, dont cinq en situation d'extrême urgence, à qui on donnera les articles qui ont été demandés à Sherbrooke. »

Entre autres, dix-huit paires de mitaines réchaufferont les petites mains d'enfants défavorisés, pour la grande majorité immigrants. Robert Tousignant assure que si le besoin se représente, les Chevaliers de Colomb n'hésiteront pas à refaire dans la collecte de vêtements.

« Une dame a même offert à Mme Vallières de combler les besoins que nous n'avions pas pu trouver avec l'aide de Récupex! », soulignait cet homme engagé dans sa communauté depuis des dizaines d'années.

« Les réseaux sociaux, ça ne sert pas qu'à indiquer où l'on est et ce que l'on fait, affirme la députée de Richmond et participante à la collecte, Karine Vallières. Cette fois-ci, ils ont servi à servir autrui. On devait trouver des vêtements qui répondaient à des besoins spécifiques en termes de grandeurs et adaptés à la saison froide qui s'en vient. Récupex n'a pas hésité et les gens ont répondu à l'appel. »

C'est en faisant le tri des contenus de ses bacs bleus, disposés aux quatre coins de la ville, que Récupex a pu identifier les items qui pourraient servir à ces enfants défavorisés. Au total, c'est une bonne quarantaine d'articles qui ont été sélectionnés et qui réchaufferont les petits cet hiver.

« Je pense que le geste de Récupex appelle à ramener l'importance de bien choisir son bac lorsqu'on dépose des vêtements qui ne font plus », de dire Karine Vallières, qui elle-même a plusieurs fois fait le ménage dans le garde-robe de ses enfants.

Il y a quelques mois, plusieurs organismes de la région avaient déploré le fait que des dizaines de bacs de collecte, servant à des organismes extérieurs ou encore à des entreprises, avaient élu domicile à Sherbrooke pour profiter de la générosité des citoyens.

« Choisir la cloche bleue de Récupex, c'est un triple don, affirme la députée. Ici, on fait de la réinsertion sociale, on soutient les organismes communautaires et on aide la population. Il faut poursuivre la sensibilisation pour que lorsque viendra le temps de se départir de leurs vieux vêtements, les gens choisissent le bac d'un acteur du milieu qui concrètement aide nos gens dans le besoin. »


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
NOS RECOMMANDATIONS
24 heures pour se découvrir!

24 heures pour se découvrir!
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Bedon & bout'chou
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
La culture et la confiture Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 janvier 2018
La culture et la confiture
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous