magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  MISE À JOUR: Disparition d'un octogénaire à Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Alexandre Paquette Par Alexandre Paquette

Mardi, 27 septembre 2016

Pour une sensibilisation au don d’organes



 Imprimer   Envoyer 

Même si neuf personnes sur dix se disent favorables au don d'organes, seulement la moitié a signé sa carte. Sachant que moins d'un pour cent de la population peut devenir donneur, chaque consentement compte.

«Une personne a cinq fois plus de chance d'avoir besoin d'un organe que de pouvoir donner les siens», explique Lucie Dumont, fondatrice et coordonnatrice du projet Chaîne de vie.

Si le consentement est présumé dans plusieurs pays, cette solution n'est pas perçue comme viable ici.

«Malgré cette prérogative, jamais les docteurs n'iront à l'encontre de la volonté de la famille. Pour cette raison, il devient difficile d'appliquer ce principe», ajoute-t-elle.

Cet aspect est d'ailleurs un enjeu majeur, car 42% des familles refusent le don d'organes d'un proche même si la carte est signée.

«Les familles refusent souvent le don d'organes, car ils sont en état de choc. La perte d'un être aimé est une situation difficile à gérer et la question du don d'organe n'a généralement pas été abordée avant le décès. Nous encourageons les gens à parler de leur volonté de donner leurs organes pour faciliter la prise de décision au décès», indique Madame Dumont.

Moins d'un pour cent de la population apte à donner ses organes

À la mort, un très faible pourcentage de la population peut donner ses organes. Le potentiel donneur se définit comme «un individu de tout âge atteint de lésions neurologiques graves et irréversibles nécessitant une ventilation mécanique» selon Transplant Québec.

Pour répondre à ce critère, les principales causes de décès sont les accidents vasculaires cérébraux, les traumatismes crâniens et les anoxies cérébrales (arrêt cardiovasculaire, noyade, pendaison et certaines tumeurs cérébrales primaires).

Chaque personne peut sauver huit vies en donnant ses organes à son décès et améliorer la qualité de vie de 15 autres personnes avec le don de tissus.

Dans le cadre de la Journée mondiale du don d'organes et de tissus, les gens sont invités au Défi Chaîne de vie le 16 octobre. Pour l'occasion, des Équipes-Étendard se rassembleront au pied d'une dizaine de montagnes à travers le Québec pour rallier les gens touchés de près ou de loin par le don d'organes. L'événement se tiendra au mont Orford en Estrie.

Chaque année, 400 personnes bénéficient d'une transplantation au Québec.


Vieux Clocher 2 oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Temps durs pour la Fondation Rock-Guertin

Temps durs pour la Fondation Rock-Guertin
Attention!: Présence accrue des animaux sur les routes en automne

Attention!: Présence accrue des animaux sur les routes en automne
Café William Spartivento septembre 20
NOS RECOMMANDATIONS
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage

Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza 10 septembre 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 30 septembre 2020
Le fils de son père

François Fouquet
Lundi, 28 septembre 2020
Tu y crois, toi?

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Le personnel de soutien scolaire a besoin...de soutien Par Anita Lessard Jeudi, 24 septembre 2020
Le personnel de soutien scolaire a besoin...de soutien
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie Par Daniel Nadeau Mercredi, 23 septembre 2020
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie
La santé mentale des québécois durement touchée par la pandémie Mardi, 29 septembre 2020
La santé mentale des québécois durement touchée par la pandémie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous