Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville déplace des conteneurs pour le verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Lundi, 5 novembre 2018

Lutter contre les discriminations par la sensibilisation



 Imprimer   Envoyer 
Pas moins de 39 % des Sherbrookois pensent que les employeurs devraient plutôt prioriser l’embauche des Canadiens et des Québécois plutôt que celles des immigrants.

Une douzaine de partenaires sherbrookois se sont réunis ce matin à la Capsule, au centre-ville, à l'occasion du lancement de la campagne On se ressemble plus qu'on pense, pour combattre les préjugés et la discrimination face aux différentes communautés culturelles, soit 130 à Sherbrooke.

Cette campagne de sensibilisation a été créée par Dialogue +, un projet signé Actions culturelles et initié par la Ville et l'Université de Sherbrooke. La nouvelle campagne propose différentes actions pour favoriser le rapprochement entre citoyens et dépasser les préjugés face à la différence.

« Les discriminations ne prennent pas juste la forme d'actes violents, explique d'emblée David Morin, coprésident du projet Dialogue + et vice-doyen à l'enseignement et au développement international à l'UdeS. Il y a des discriminations de toutes sortes qui sont le plus souvent insidieuses. Ces discriminations s'insèrent dans les activités et les gestes du quotidien pour devenir parfois une sorte de racisme ordinaire, souvent banal. Ceux qui le véhiculent en n'ont parfois même pas conscience. Ces discriminations, il faut les regarder en face, sans complaisance et sans faire la morale. »

De nombreux partenaires ont accepté de prendre part à cette campagne de sensibilisation, dont la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, le CIUSSS de l'Estrie CHUS, la Chambre de commerce de Sherbrooke, le Carrefour jeunesse-emploi, le Cégep et l'Université de Sherbrooke, la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue, la Ville de Sherbrooke et les jeunes leaders du projet Dialogue +.

Ces précieux partenaires feront leur part au cours des prochains mois en mettant de l'avant un concept visuel, qui témoigne de leur propre réalité, qui sera affiché et diffusé sur les médias sociaux, entre autres.

« Nous allons utiliser les médias sociaux et l'affichage pour amener la population à constater qu'on peut à la fois avoir des différences et des ressemblances qui nous unissent, indique Camille Leblanc, étudiante à l'Université de Sherbrooke et jeune leader de Dialogue +. Nous avons aussi réalisé une série d'actions qui mobilisent les jeunes de 15 à 30 ans et visent le dialogue interculturel, dont le Café Plus, la bibliothèque vivante, les soupers du monde et des émissions sur MAtv. »


Tolérants, les Sherbrookois?

Pas moins de 130 communautés différentes habitent à Sherbrooke. Une étude à l'échelle canadienne, qui sera bientôt déposée au ministère de l'Immi gration, Diversité et Inclusion, démontre que les discriminations sont bien présentes au Canada et Sherbrooke ne fait pas exception. Selon les statistiques, à Sherbrooke, 27 % disent avoir été victime de discrimination dans leur vie et 42,2 % disent avoir été témoin de discrimination.

« Les discriminations peuvent prendre différentes formes et aucune n'est plus acceptable qu'une autre, souligne M Morin. On peut être discriminé en raison de son sexe, de son orientation sexuelle, de ses opinions politiques, de son âge ou d'un handicap quelconque. Nous on s'est intéressé plus particulièrement aux discriminations qui touchent la couleur de la peau, l'origine et la religion, puisque nous travaillons à l'intérieur de ce milieu. »

Pour M. Morin, certaines statistiques sont très positives. Par exemple, 80 % des Sherbrookois sont très ou plutôt d'accord pour dire que le racisme existe au Canada. Aussi, 80 % se disent très ou plutôt tolérant envers les immigrants et 65 % pensent que les immigrants participent à la vie collective.

Cependant, il y a des statistiques qui démontrent que les préjugés sont encore bien présents à Sherbrooke. Par exemple, 48 % des citoyens sherbrookois pensent que l'accueil des immigrants augmente beaucoup ou moyennement le risque d'extrémisme violent. Puis 39 % pensent que les employeurs devraient plutôt prioriser l'embauche des Canadiens et des Québécois plutôt que celles des immigrants.

« Les différences nous enrichissent et c'est basé sur cette réflexion que cette campagne de sensibilisation a été créée, souligne Annie Godbout, conseillère municipale et coprésidente de Dialogue +. On veut susciter le dialogue pour s'ouvrir à l'autre, pour découvrir ce que nous avons en commun, mais aussi pour découvrir ce qui nous différencie. »

Notons qu'en plus de la douzaine de partenaires déjà présents dans cette campagne, d'autres seront approchés au cours des prochains mois.


FTMS 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance

Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance
L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés''

L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés''
FQDC Campagne corporative aout 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes

Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes
STS: La carte à puce remplacera les jetons

STS: La carte à puce remplacera les jetons
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

FTMS 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du Terroir 7aout2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 7 août 2020
Être un aîné en santé

Daniel Nadeau
Mercredi, 5 août 2020
Derrière le décor d’un chroniqueur ordinaire…

François Fouquet
Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur

Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Écoloboutique aout 2020
L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés'' Mercredi, 5 août 2020
L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés''
Le Défi 100% local est de retour Mardi, 4 août 2020
Le Défi 100% local est de retour
Incendies à Bury: La SQ installe un poste de commandement Lundi, 3 août 2020
Incendies à Bury: La SQ installe un poste de commandement
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous