Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 4 janvier 2017

Une 18e opportunité d’arrêter de fumer



 Imprimer   Envoyer 
En Estrie, 16,5 % des adultes fument et 13, 2 % le font quotidiennement, selon l’Étude de santé populationnelle estrienne de 2014-2015 de la Direction de santé publique de l’Estrie.

En Estrie, 16,5 % des adultes fument et 13, 2 % le font quotidiennement, selon les statistiques. Ne pas fumer pendant six semaines : voilà le but du Défi j'arrête, j'y gagne!

Pour une 18e année, les fumeurs québécois auront l'opportunité de laisser tomber la cigarette pendant un minimum de six semaines avec le Défi j'arrête, j'y gagne! Le défi aura lieu du 6 février au 19 mars. Comme source de motivation, les participants auront la chance de gagner notamment un des voyages pour deux à Cuba.

En s'engageant dans ce défi, les fumeurs augmentent de six fois leurs chances de sortir la cigarette de leur quotidien définitivement.

« Fumer est plus qu'une habitude, c'est une dépendance à la nicotine, fait valoir la porte-parole de la campagne Dre Christiane Laberge. Arrêter de fumer est difficile et implique un sevrage tant physique que psychologique qui peut provoquer toute une série de symptômes de manque, à l'origine de la majorité des rechutes. Pas étonnant que les fumeurs fassent donc en moyenne 4 tentatives avant de réussir... Mais avec une formule éprouvée comme le Défi, cette fois-ci peut être la bonne pour de nombreux fumeurs. »

On compte près de 1,5 million de fumeurs au Québec et 60 % d'entre eux veulent sortir la cigarette de leur vie. « Avec la nouvelle Politique gouvernementale de prévention en santé, l'une de nos cibles est de réduire le taux de tabagisme à 10 % d'ici 2025, explique la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois. Les interventions d'aide à la cessation reconnues comme efficaces comme le Défi J'arrête, j'y gagne! sont essentielles à notre lutte contre le tabagisme. J'invite les fumeurs qui désirent arrêter à relever le Défi en grand nombre. Ils ont tout à gagner.»

La cigarette et les Estriens

En Estrie, 16,5 % des adultes fument et 13, 2 % le font quotidiennement, selon l'Étude de santé populationnelle estrienne (ESPE) de 2014-2015 de la Direction de santé publique de l'Estrie. Ces données sont basées sur une enquête réalisée avec la participation de 11 000 Estriens de 18 ans ou plus.

« Ainsi, on retrouve une plus grande proportion de fumeurs sur le territoire du réseau local de services du Haut-Saint-François (23,4 %) de même que dans l'arrondissement du Mont-Bellevue (21,6 %) », illustre l'enquête en question.

Les personnes qui semblent enclines à fumer sont les 30-49 ans (19,1 %) et les 50-64 ans (20,1 %). Toujours selon la même étude, les fumeurs masculins (16,9 %) sont presque identiques aux fumeuses (16, 2 %).

« Les personnes avec un faible revenu sont plus enclines à fumer que les autres. La proportion de fumeurs chez ceux dont le revenu est le plus faible est 2,4 fois supérieur à celle des personnes aux revenus les plus élevés. On retrouve un constat similaire concernant le niveau de scolarité. En effet, moins les gens sont scolarisés, plus la proportion de fumeurs est élevée. Les personnes les plus défavorisées sur les plans matériel et social sont aussi proportionnellement plus nombreuses à fumer », précise l'ESPE.

Au secondaire, 6,6 % des élèves sont considérés comme des fumeurs. Près du deux tiers de ces derniers fument sur une base quotidienne. « La proportion de fumeurs croît avec l'âge alors qu'environ 1 % des élèves de première secondaire fument et que 10,5 % de ceux de 5e secondaire sont considérés comme étant des fumeurs », exprime l'ESPE.

Quelques chiffres sur le défi

Depuis l'année 2000, le Défi J'arrête, j'y gagne ! a permis à deux participants sur trois de ne pas fumer pendant six semaines, ce qui représente près de 250 000 personnes.

Pour bon nombre de fumeurs, ne pas fumer pendant 42 jours est un objectif réalisable. Un soutien, des outils offerts gratuitement et une motivation leur sont à la disposition pour suivre des milliers de Québécois dans ce cheminement. Un fumeur qui ne touche pas à la cigarette pendant six semaines à six fois plus de chances d'arrêter définitivement.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Briser les barrières culturelles dans trois provinces

Briser les barrières culturelles dans trois provinces
NOS RECOMMANDATIONS
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quoi faire ce week-end
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous