1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Appeler la SQ pour les bonnes raisons
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SPORTS / Régionaux
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Lundi, 23 mars 2020

JO Tokyo 2020: la décision d'Équipe Canada bien reçue


Les athlètes canadiens se rangent avec ceux de la Norvège, du Brésil et de la Slovénie, qui ont fait pression sur le CIO pour reporter les Jeux, mais le Canada est le premier pays à annoncer que ses athlètes ne se rendront pas à Tokyo en juillet si les jeux ont lieux comme prévu.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: rtbf.be

La décision du Commité Olympique Canadien de ne pas envoyer de délégation aux Jeux Olympique de Tokyo en juillet a été bien accueillie par les différentes associations sportives du pays, ajoutant de la pression sur le CIO pour reporter l'événement.

Le directeur général d'Excellence Sportive Sherbrooke M. Jacques Petit (ESS qui soutient la haute performance et les événements sportifs majeurs en Estrie) appuie la décision de ne pas envoyer d'équipes canadiennes aux Jeux olympiques et paralympiques au cours de l'été 2020. « C'est une sage décision j'aurais fait sûrement de même dans les circonstances c'est un cas de force majeur et nos athlètes attendaient aussi cette décision il n'y a personne de surpris.»

Cette décision a été prise et annoncée par un communiqué du Comité olympique canadien et par le Comité paralympique canadien, appuyés par la Commissions des athlètes, les organismes nationaux de sport (ONS) ainsi que par le gouvernement du Canada. De plus M. Petit, tout comme Équipe Canada lancent aussi ‘'un appel d'urgence'' au CIO à reporter les Jeux Olympique d'un an, en raison de la pandémie de COVID-19.

Quant aux athlètes Sherbrookois qui devaient participer aux sélections nationales ils sont naturellement déçus mais dans une crise comme celle-ci et de cette ampleur ils adhèrent tous à la décision. Donc les athlète Maïté Bouchard au 800 m, Lissa Bissonnette, en kayak de vitesse et Jonathan Naisby en natation devront être patient et attendre le développement de la crise actuelle. Dans un scénario idéal la sélection nationale serait présentée dans quelques mois avant la tenue des jeux mais évidemment et dépendamment de la décision du comité olympique qui, jusqu'à aujourd'hui n'as pas annoncé sa décision.

Les athlètes canadiens se rangent avec ceux de la Norvège, du Brésil et de la Slovénie, qui ont fait pression sur le CIO pour reporter les Jeux, mais le Canada est le premier pays à annoncer que ses athlètes ne se rendront pas à Tokyo en juillet si les jeux ont lieux comme prévu. Curieusement Comité international olympique (CIO), sous forte pression de la fédération internationale d'athlétisme et de la fédération internationale d'athlétisme a annoncé plus tôt dimanche qu'il se donnait une fenêtre de quatre semaines pour évaluer si les Jeux olympiques pouvaient se tenir comme prévu en juillet, à Tokyo.

Concernant les athlètes Sherbrookois qui devaient être des jeux paralympiques tel que Diane Roy, Basile Soulama et Nilton Dario Heredia Amaya en athlétisme ainsi que Jonathan Vermette en fauteuil roulant, ils devront aussi faire preuve de patience. Les athlètes continuent quand même de s'entrainer à la maison en espérant que la situation se règlera rapidement et qu'ils pourront recommencer à s'entrainer dans des conditions maximal.

Ce matin le ministre du Patrimoine canadien et responsable du sport amateur Steven Guilbeault a déclaré sur Twitter qu'il venait d'être « informé de la décision des comités olympique et paralympique canadiens de ne pas envoyer d'athlètes canadiens aux Jeux olympiques dans les prochains mois et que selon lui c'est la chose à faire dans les circonstances.»

Pour l'ancienne patineuse de vitesse et ministre québécoise déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest cette initiative du Comité olympique canadien fait prouve encore une que la santé publique et celle des athlètes doivent être la première priorité.

 



Sherb_achat_local_2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La lecture des verts

La lecture des verts
Équipement sportif recherché...contre billet de hockey

Équipement sportif recherché...contre billet de hockey
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Rassemblements: surveillance accrue du SPS

Rassemblements: surveillance accrue du SPS
Ce que changera la pandémie…

Ce que changera la pandémie…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Nathalie Larocque
Vendredi, 10 avril 2020
Petits conflits et confinement

Yves Nantel
Jeudi, 9 avril 2020
COVID-19 versus Crise Climatique

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…

Pierre-Olivier Pinard
Mercredi, 8 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 3

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

1077 Printemps 20
COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants Mardi, 7 avril 2020
COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 2 Par Pierre-Olivier Pinard Mardi, 7 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 2
Grand complot, croyances et COVID-19 Par François Fouquet Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous