magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 8 mars 2017

Croquarium s’installera à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 
Le Jardin jeunes entrepreneurs permettra à dix jeunes âgés de 10 à 15 ans d’acquérir des connaissances maraîchères et des valeurs entrepreneuriales (crédit photos: Croquarium).

Dans les prochains mois, l'organisme Croquarium quittera ses locaux de Waterville pour venir s'installer à Sherbrooke. Un Jardin jeunes entrepreneurs prendra vie, par le fait même, dans la ville.

L'organisme Croquarium pliera bagage vers Sherbrooke pour s'y installer et partager sa passion maraîchère et entrepreneuriale. C'est donc dire que la ville de Sherbrooke accueillera elle aussi le projet : Jardin jeunes entrepreneurs. Rappelons que ce projet a mérité un Prix Dux en 2016 pour cette initiative contribuant aux saines habitudes alimentaires.

« Croquarium s'en vient à Sherbrooke, et ce qui est important de mentionner, c'est qu'on travaille à la grandeur du Québec depuis 2005, explique Mélanie Mercier B., coordonnatrice aux communications et développement des affaires chez Croquarium. On travaille déjà avec plusieurs écoles et organisations à Sherbrooke. On n'était donc pas exclusif à Waterville, mais nos jardins étaient là depuis des années », ajoute-t-elle.

À Waterville, Croquarium était situé dans les locaux du camp Val-Estrie et sur ses terrains. « On est installé là depuis deux ans et demi et Val-Estrie a fermé ses activités de camp de jour et il est en réorganisation, souligne Mme Mercier B. On était déjà en processus de se rapprocher des écoles, car ça représentait un obstacle pour les écoles de venir à nous. C'est un premier pas. On va être vraiment plus dans des bureaux administratifs et de coordination », précise-t-elle.

Acquérir des connaissances maraîchères

Le Jardin jeunes entrepreneurs permettra à dix jeunes âgés de 10 à 15 ans d'acquérir des connaissances maraîchères et des valeurs entrepreneuriales. Ce projet se déroule habituellement à partir du mois de main jusqu'au mois de septembre. Les jeunes voient de tout : semence, récolte, transformation, ateliers de jardinage, mise en marché, et la liste s'étire encore.

« On va travailler pour prioriser les jeunes du quartier et de Sherbrooke. Selon les demandes, ça peut aller à l'extérieur, mais on priorise les jeunes des environs », exprime Mme Mercier B. « On vise les 10-15 ans, car normalement, ils ne sont pas sur le marché du travail à cette période. Ce projet demande beaucoup d'engagements de la part des jeunes. Ceux-ci conservent les profits de la vente de leurs récoltes. Ça les occupe tout l'été et leur donne un petit revenu », ajoute la coordonnatrice.

« Ce projet est un ancrage pour nous. Il a levé et il a été un grand succès pour nous dans les deux dernières années », rappelle Mme Mercier B. Pour ce nouveau projet à Sherbrooke, Croquarium lance un appel à la communauté d'affaires et aux entrepreneurs de la région pour trouver 10 parrains et marraines prêts à investir 2 000 $ chacun. L'objectif: soutenir un jeune entrepreneur jardinier.

« Des gens sont intéressés et certains ont affirmé leur désir de s'impliquer et de regarder le tout avec leurs contacts. On a tout à construire, car présentement, on fait notre appel », soutient la coordonnatrice. Les sommes permettront de couvrir notamment les coûts d'aménagement du jardin, des semences, des outils, et bien plus.

« Les jeunes grandissent et se découvrent des passions avec ce projet. Ça leur permet de se construire et de découvrir de nouveaux intérêts », termine Mélanie Mercier B. Croquarium s'impliquera aussi dans le projet Well inc. avec une maison d'alimentation. Ce dossier sera développé ultérieurement.


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines

L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes
NOS RECOMMANDATIONS
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!

Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
La pression des mains

La pression des mains
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

JD 22 juin 2020
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Le retour des spectacles en salle Lundi, 29 juin 2020
Le retour des spectacles en salle
Disparition d'un octogénaire en Estrie Mardi, 30 juin 2020
Disparition d'un octogénaire en Estrie
La pression des mains Par Jérôme Blais Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous