Bonjour l’Estrie
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 19 octobre 2017

Toujours sans convention, la mobilisation se poursuit



 Imprimer   Envoyer 
Près de 850 travailleuses dans les CPE de l’Estrie continueront de se mobiliser aujourd’hui pour illustrer leur mécontentement (photo archive).

Près de 850 travailleuses dans les CPE de l'Estrie continueront de se mobiliser aujourd'hui pour illustrer leur mécontentement. Toujours sans convention collective après deux ans et demi, elles iront rencontrer plus de 35 membres de directions.

La convention collective de plusieurs travailleuses de CPE - 11 000 au Québec, dont 850, en Estrie - est échue depuis deux ans et demi. Les négociations semblent piétiner, et pour faire avancer les choses, elles ont décidé de continuer la mobilisation aujourd'hui.

Les quelque 850 travailleuses estriennes iront remettre en délégation une déclaration, laquelle explique les enjeux sur la protection de la qualité des services et qui annonce l'intention de recourir à la grève advenant un échec des pourparlers, à 35 membres de directions de CPE.

« Nous vous rappelons que jamais le niveau d'exaspération, mais aussi de mobilisation des travailleuses n'a été aussi élevé, indique Stéphanie Vachon, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres de la petite enfance de l'Estrie - CSN. Les travailleuses de notre CPE, comme près de 11 000 autres entendent donc se faire respecter. C'est d'ailleurs le sens du mandat de grève à 94 % qu'elles ont confié à leur comité national de négociation en septembre dernier, soit de tout mettre en œuvre pour préserver leurs acquis, jusqu'à recourir à ce moyen de pression lourd, si nécessaire. »

Les 24 et 25 octobre sont prévues les prochaines discussions avec le ministère de la Famille et les employeurs. Un moment important pour faire avancer le dossier, selon Mme Vachon. «On souhaite en arriver à une convention collective qui répond véritablement à toutes nos priorités de négociation, précise-t-elle. Faire la grève n'a jamais été un objectif en soi. Au contraire. Mais il n'est pas question d'accepter une entente à rabais.»

Parmi les enjeux - plusieurs aspects pécuniaires sont réglés - qui doivent encore être traités, on retrouve la protection de la qualité éducative, la planification pédagogique, la participation des travailleuses au conseil d'administration, les salaires, et la liste s'étire encore.

« Les travailleuses n'accepteront jamais de participer au nivellement de la qualité des services vers le bas, voire vers la médiocrité, que tente d'imposer la partie patronale, alors que l'on vient de souligner une nouvelle fois l'apport des CPE dans le développement du Québec », commente Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie (CCSNE-CSN)


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox

Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox
L’UdeS préviendra l’extrémisme violent

L’UdeS préviendra l’extrémisme violent
NOS RECOMMANDATIONS
Photo des Jeux

Photo des Jeux
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours

Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bonjour l’Estrie
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Domino's Pizza
Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte » Par Vincent Lambert Mercredi, 21 février 2018
Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte »
Les commerçants en colère Par Cynthia Dubé Lundi, 19 février 2018
Les commerçants en colère
Les touristes pourraient être nombreux au coin des rue Merry et Principale Par Cynthia Dubé Mardi, 20 février 2018
Les touristes pourraient être nombreux au coin des rue Merry et Principale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous