Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 16 mars 2017

Pénurie de personnel: le CIUSSS de l’Estrie-CHUS en mode solution



 Imprimer   Envoyer 
De gauche à droite, Sylvie Moreault, Gilles Michaud, Lise Montagne et Sasha Cardinal.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS connait des difficultés en ce qui concerne la gestion de la main-d'œuvre. Une pénurie de personnel se fait sentir, et l'administration compte bien améliorer la situation en rendant accessibles des services de santé et de services sociaux sécuritaires et de qualité à la population. Un plan d'action a été pensé.

Les causes de la pénurie du personnel et de sa gestion au CIUSSS de l'Estrie-CHUS sont nombreuses. Il est possible de retrouver parmi elles un bassin de candidats potentiels restreints, un taux d'absentéisme global en hausse, l'ouverture de plus d'une centaine de lits, et la liste s'étire encore.

Bien que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS ait réussi à augmenter de 6,1 % son nombre de ressources humaines, il n'en demeure pas moins que 89 % du nouveau personnel embauché ne fait que combler des besoins de remplacement. Chaque année, de 2000 à 2 500 personnes sont embauchées. Rappelons que 52 % des ressources se situent dans une zone vulnérable, ce qui veut dire que les employés frappent à la porte de la retraite et que certains sont de plus en plus âgés.

« On parle de pénurie, mais aussi de gestion du personnel, explique Gilles Michaud, directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Oui, il y a une pénurie de main-d'œuvre et on va s'y attaquer. Il faut aussi travailler sur nos pratiques de réforme. Pour nous, la situation de la main-d'œuvre est une préoccupation. Ça fait partie de nos priorités à très court terme », ajoute-t-il.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS ira de l'avant pour réorganiser le travail et harmoniser les pratiques entre les quatorze anciens établissements. M. Michaud rappelle d'ailleurs qu'il est important de mettre sur pied une équation entre le besoin de main-d'œuvre et les finissants en formation. À titre d'exemple, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS avait un besoin de 91 infirmières auxiliaires alors que seulement 51 étaient finissantes.

Un plan d'action en marche

Afin de combler la pénurie de main-d'œuvre et d'établir une structure et un esprit de stabilisation, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS s'assurera de répondre à quatre leviers importants : augmenter le bassin de main-d'œuvre, augmenter la disponibilité et la rétention du personnel (améliorer la présence au travail, réviser les postes à l'interne, etc.), améliorer certains processus (gestion de liste de rappel, remplacement en bloc), et faire des ressources humaines l'affaire de tous (planification, accueil personnel, etc.).

« Les mesures structurantes passent par l'organisation du travail. On doit s'assurer d'avoir les bonnes personnes au bon endroit au bon moment avec les compétences requises pour donner le service de qualité et de façon sécuritaire », souligne Lise Montagne, directrice des soins infirmiers.

Toujours en mode de recrutement

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS est actif concernant le recrutement du personnel. D'ailleurs, des entrevues ont lieu chaque semaine, et ce, dans tous les domaines. Plusieurs postes sont encore à combler.

Par exemple, 331 préposées aux bénéficiaires (PAB) ont été embauchées depuis le début de l'année, mais un besoin additionnel de 296 personnes d'ici juin est toujours présent. C'est la même chose pour les infirmières : embauche de 250 personnes alors qu'un besoin de 217 personnes supplémentaires se fait sentir. La situation est semblable dans plusieurs autres domaines, et c'est pourquoi entre autres le CIUSSS de l'Estrie-CHUS veut revoir son accueil pour le nouveau personnel.


« Il est important de travailler sur l'accueil et l'orientation du nouveau personnel. Il faut s'assurer qu'ils vivent une expérience positive dès leur entrée en fonction dans notre établissement. C'est important de s'y attarder », insiste M. Michaud.

« On embauche et on a des besoins dans tous les domaines d'emploi, note Sasha Cardinal, directrice adjointe des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. On a par contre un besoin plus grand dans les PAB, les infirmières, les infirmières auxiliaires et les agentes administratives. Il faut continuer notre recrutement de façon active. On est dans les salons d'emploi et les gens peuvent postuler. C'est un message que l'on veut qui passe et on est sûr de recruter plusieurs personnes », soutient-elle.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS sera notamment présent au Salon Priorité-Emploi le 17 mars prochain, et toute personne intéressée à postuler peut le faire sur le santeestrie.qc.ca.

 

 

 

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois

Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Manger en pleine conscience Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous