Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 28 décembre 2016

23 fois plus susceptible d’avoir un accident avec le cellulaire



 Imprimer   Envoyer 
L’amende reliée au cellulaire au volant engendre des sommes se situant entre 80 $ et 100 $ en plus d’une perte de quatre points d’inaptitudes au Québec.

Les distractions sont nombreuses en voiture. Que ce soit d'écouter la radio, de manger et  boire, ou bien de naviguer sur les appareils électroniques. Ce qui ressort davantage du lot, c'est de texter au volant. Selon CAA Québec, les gens qui textent sur la route sont 23 fois plus susceptibles d'avoir un accident que ceux qui se retiennent de le faire.

Lorsqu'il est question de distraction au volant, le cellulaire se maintient à 1,5 %. Cela peut paraitre minime comparativement aux objets, personnes ou situations externes qui s'élèvent à 29,9 %, mais les conséquences sont majeures.

Les personnes sont 23 fois plus susceptibles d'être impliquées dans un accident en envoyant un message texte en circulant sur la route. Parler au cellulaire : de 4 à 5 fois plus à risque. Aux États-Unis, selon la National Highway Traffic Safety Administration, 84 % des décès sont causés par une distraction au volant. Le pays voisin classe les distractions sous la catégorie « imprudence » ou « manque d'attention ».

À l'internationale, des études de la Alberta Transportation illustrent que 20 à 30 % des accidents impliquent un automobiliste distrait, que ce soit par le cellulaire, des situations externes du véhicule, et la liste s'étire encore. En somme, les automobilistes distraits sont trois fois plus susceptibles d'être victimes d'un accident que ceux plus attentifs. En Amérique du Nord, 4 millions d'accidents sont causés par une distraction au volant. Selon la National Highway Traffic Safety Administration, 80 % des collisions et 65 % des accidents évités de justesse avaient pour facteur une forme d'inattention.

Et Sherbrooke dans tout ça ?

La région de Sherbrooke est victime du même sort concernant la distraction du cellulaire au volant. « Depuis 2008, chaque année, environ 1 300 infractions impliquent des cellulaires au volant. En 2015, le tout se situait à 1299 billets d'infractions », explique le porte-parole du Service de police (SPS) de Sherbrooke.

L'amende reliée au cellulaire au volant engendre des sommes se situant entre 80$ et 100$ en plus d'une perte de quatre points d'inaptitudes au Québec. CAA conseille, au moment de prendre le volant, d'activer la messagerie vocale, ne pas envoyer de messages textes, ne pas consulter les courriels ainsi que le Web. Tout comme le non-port de la ceinture, il y a quelques années, texter au volant est une habitude. C'est pourquoi CAA met à la disposition des automobilistes plusieurs conseils pour qu'ils arrêtent de texter au volant.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
Vol qualifié sur la Wellington Nord

Vol qualifié sur la Wellington Nord
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
La culture et la confiture

La culture et la confiture
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Bedon & bout'chou
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
Célibataire ? Tu dois être folle ! Par Isabelle Perron Mercredi, 10 janvier 2018
Célibataire ? Tu dois être folle !
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous