Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan Covid du 1er décembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Annie Roy Par Annie Roy
aroy@estrieplus.com

Samedi, 15 novembre 2014

Le Carrefour jeunesse-emploi de Sherbrooke craint des changements dans sa mission



 Imprimer   Envoyer 

Le Carrefour jeunesse-emploi de Sherbrooke martèle que le maintien de la mission des Carrefours jeunesse-emploi du Québec est essentiel.

Il s'inquiète notamment du fait qu'Emploi-Québec imposera au Carrefour Jeunesse Emploi de Sherbrooke d'accueillir uniquement les jeunes prestataires de l'aide financière de dernier recours et les jeunes admissibles à l'assurance emploi de 18 à 35 ans, et exclura totalement les jeunes de 16 et 17 ans et tous autres types de jeunes.  

« Ce sera catastrophique comme impact sur les jeunes du comté. Il s'est perdu plus de 82 000 emplois au Québec et le taux de chômage est à 14,1% chez les jeunes de moins de 24 ans. Avec la désorganisation du ministre Blais, ce sera encore plus difficile pour un jeune de se trouver un emploi, et ce, malgré les perspectives favorables à long terme du marché de l'emploi pour les jeunes. Nous avons besoin de tous les jeunes sans exception. Nous n'avons pas le luxe d'en exclure un seul », a affirmé Pascal Cloutier, directeur général intérimaire du CJE de Sherbrooke.

Selon lui, des impacts majeurs sont à prévoir. « Le personnel d'Emploi-Québec est déjà débordé et le ministre Blais prévoit même des coupures dans le budget d'Emploi-Québec. Des délais substantiels sont envisagés dans l'intervention effectuée avec le jeune de même qu'un alourdissement de la bureaucratie. Aussi, le personnel des centres locaux d'emploi, qui foncièrement est bienveillant et dévoué, n'est pas outillé pour intervenir auprès de la clientèle jeunesse comme le sont les CJE. Cette situation est intenable. Nous demandons à notre député, Luc Fortin d'intervenir auprès de son collègue le ministre François Blais, afin que l'universalité de la clientèle soit préservée et que le financement à la mission soit maintenu pour qu'aucun jeune ne soit exclu de son CJE ».


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Bilan Covid 19 du 1er décembre

Bilan Covid 19 du 1er décembre
Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier

Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier
Les_Galeries_4saisons
NOS RECOMMANDATIONS
La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans.

La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans.
Les Marchés de Noël abondent en Estrie

Les Marchés de Noël abondent en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 12 avril 21
 
Yves Nantel
Vendredi, 3 décembre 2021
La Solution: quatre voies s'affrontent

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 décembre 2021
La politique québécoise s’emmêle…

François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

JD_NOVEMBRE_2021
Destination_Sherbrooke_etincelles_1
Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier Par Daniel Campeau Mardi, 30 novembre 2021
Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier
La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans. Par Daniel Campeau Vendredi, 26 novembre 2021
La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans.
Don de 18 000 $ de denrées alimentaires du milieu agricole de l’Estrie Vendredi, 26 novembre 2021
Don de 18 000 $ de denrées alimentaires du milieu agricole de l’Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut