magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Jeudi, 25 juin 2020

La maladie de Lyme bien installée en Estrie



 Imprimer   Envoyer 

Le territoire du CIUSSS de l'Estrie - CHUS a connu une augmentation du nombre de cas de maladie de Lyme signalés à la Direction de la santé publique dans les dernières années. Alors qu'il n'y avait qu'un seul cas en 2010, 203 cas de maladie de Lyme ont été déclarés dans la région en 2019.

On observe une augmentation marquée du nombre de cas dans notre région comparativement à 2018, année au cours de laquelle 91 cas de maladie de Lyme avaient été déclarés.

Un total de 501 cas de maladie de Lyme a été déclaré dans l'ensemble de la province en 2019 contre 305 en 2018. L'Estrie est de loin la région la plus touchée par la maladie de Lyme que ce soit en nombre de cas ou pour le taux d'incidence.

41,6 / 100 000 en 2019 en Estrie contre 8,9 / 100 000 pour la Montérégie (2e région la plus affectée au Québec)

En 2019 comme dans les années précédentes, deux secteurs de l'Estrie se démarquent par des taux d'incidence très élevés :

Le RLS de la Pommeraie (150,3 pour 100 000)
Le RLS de la Haute-Yamaska (94,0 pour 100 000)

Ces deux RLS totalisent à eux seuls 181 cas de maladie de Lyme sur les 203 cas déclarés en 2019, soit 89 % des cas estriens (41 % des cas pour La Pommeraie et 48 % des cas pour La Haute-Yamaska).

Nouvelle zone où un traitement préventif est maintenant recommandé

Cette année, le RLS des Sources a été identifié par l'Institut national de santé publique (INSPQ) comme un nouveau territoire pour lequel un traitement préventif est recommandé. Si vous avez été piqué par une tique sur ce territoire, vous pouvez communiquer avec Info-Santé, consulter votre pharmacien ou votre médecin.

Rappel des mesures de protection

Le meilleur moyen de se protéger contre la maladie de Lyme est d'éviter de se faire piquer. Si l'on se fait piquer, il est recommandé de retirer la tique dès qu'on s'en rend compte, idéalement moins de 24 heures après la piqûre.

Des mesures de protection personnelle simples et efficaces peuvent vous protéger des piqûres de tiques, comme :

-Utiliser un chasse-moustiques sur les parties du corps exposées, porter des vêtements longs de couleurs claires et des souliers, entrer le bas du pantalon dans ses chaussettes et son chandail dans le pantalon et marcher dans les sentiers.

-Examiner tout votre corps après une activité extérieure dans un environnement à risque afin de vous assurer qu'une tique ne s'est pas accrochée à vous, sans oublier les aines, le nombril, les aisselles, les oreilles et le cuir chevelu. Prendre un bain ou une douche dans les 2 heures suivant une activité à risque d'exposition à des tiques pour faciliter l'examen de la peau.

-Examiner votre équipement et votre animal domestique afin d'éviter d'introduire une tique dans votre maison. Mettez vos vêtements dans la sécheuse à température élevée.

-Retirer adéquatement une tique accrochée à la peau avec une pince à épiler, en tirant, sans tourner et sans presser l'abdomen pour ne pas être infecté. Si une tique est repérée sur le corps, les instructions sur le retrait sécuritaire d'une tique peuvent être trouvées sur Québec.ca/lyme.

Pour en savoir plus allez au https://www.santeestrie.qc.ca/professionnels/ressources-pour-les-professionnels/ (Sous la catégorie « Thématiques » et l'onglet « Maladie de Lyme »)

 


Écoloboutique juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient…

Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient…
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial

Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
NOS RECOMMANDATIONS
Le pays qui refuse de naître

Le pays qui refuse de naître
Pour que les artistes puissent continuer de créer et rêver

Pour que les artistes puissent continuer de créer et rêver
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

François Fouquet
Lundi, 29 juin 2020
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

JD 22 juin 2020
Éditions de l'Homme - Mangez local
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial Mardi, 30 juin 2020
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
Travailleuse de rang: semer le bien-être Par Anita Lessard Dimanche, 28 juin 2020
Travailleuse de rang: semer le bien-être
Le pays qui refuse de naître Par Daniel Nadeau Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous