magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Disparition mystérieuse d'un sherbrookois
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 4 février 2013

C’est le bateau qu’il faut changer



 Imprimer   Envoyer 

Bon.

Ça se bouscule. Une tempête de nounouneries qui font peur à lire et entendre.

Les Libéraux fédéraux, d'abord, qui font des débats qui n'en sont pas dans une course où personne ne court. L'élection d'un chef devrait être un élément fort. Un échange d'idées et de concepts. C'est le prochain capitaine du bateau, bordel, on aurait droit à un peu de considération pour l'exercice, non? Non, visiblement.

Au Québec, les Libéraux réinventent la déprime et l'immaturité. La fin du règne de Jean Charest aurait dû, il me semble, envoyer un message quelque part. Pantoute. Le chef intérimaire, Jean-Marc Fournier, s'égosille sur le fait que tous sont à côté de la track, sauf les Libéraux. Et les huit dernières années? « Quoi, les huit dernières années, on a été parfait. Rien à redire », semble-t-il dire, du haut de son arrogance. Pendant qu'il fait ça, les apprentis-chefs s'amusent à se crier des noms. Et à menacer de partir si l'autre est élu. Bravo! Ça lève haut! Les idées? Quoi, les idées? On n'a pas besoin d'idées, on a besoin de phrases creuses qui entraînent les votes. Les idées, ça mêle le vrai monde, ça.

Le PQ avance et recule. Avance des choses qui ont du sens, mais recule devant le manque de préparation à les présenter. Et devant les menaces que son gouvernement peut tomber. Pour le moment, ils ne sont pas très sécurisants à voir aller. Il faut admettre que le bateau a pris l'eau depuis 15 ou 20 ans, au fil de promesses coûteuses et non réfléchies.

Il y aura bientôt un Sommet sur l'enseignement supérieur. Mais pas vraiment un Sommet. Ou peut-être que si. Mais le gouvernement dit déjà non à au gel des frais de scolarité. Et une faction de la Classe dit déjà qu'elle quittera si la gratuité n'est plus à l'agenda.

Un Sommet, c'est un endroit où tous doivent pouvoir émettre un point de vue. Les décisions d'adhérer ou non aux propositions finales viendront bien ensuite. Mais pour l'heure, sacrebleu, discutons! Et argumentons!

Il est tout là, le problème. Dans notre bateau qui coule, il y a longtemps que capitaines et matelots n'ont pas discuté. Chacun courait après ses intérêts personnels. On savait qui était capitaine, mais on ne se bâdrait pas trop de savoir où il allait. Et on se disait, comme on se dit encore, qu'en changeant de capitaine, tout changerait.

Ce dernier concept est de la bouillie pour les chats. Quand j'entends que « la Marois est poche, elle est pas bonne » et que « Bachand sera mieux », je me dis qu'on dérape, mais là pas à peu près! Ce n'est plus l'affaire d'une personne, c'est l'affaire d'une société. Une société qui n'a pas revu ses objectifs collectifs depuis des lunes. Qui devra apprendre à le faire. Parce qu'on va se planter complètement.

Les plus optimistes voient de la lumière au bout du long tunnel. Mettez votre oreille au sol, votre lumière, c'est un train! Et il entre ne gare pas à peu près!

C'est le bateau qu'il faut changer.

Et il faudra tous ramer. Ce qu'on ne fait pas. On chiale rien qu'en masse, mais on ne rame pas. Trop occupés à s'occuper de nos intérêts personnels.

Clin d'œil de la semaine

Max Paciorrety est revenu au jeu huit jours après une appendicectomie. Priez pour que vos responsables d'assurance collective ne s'intéressent pas le hockey, les délais de retour au travail pourraient être raccourcis...


QT Recherche juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
« M’as te montrer à vivre! »

« M’as te montrer à vivre! »
NOS RECOMMANDATIONS
Arrestation pour braquage d'arme

Arrestation pour braquage d'arme
Transfert et démarrage d’entreprise agricole L’ARTERRE en Estrie : ça marche!

Transfert et démarrage d’entreprise agricole L’ARTERRE en Estrie : ça marche!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Abbaye St-Benoit juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 4 juillet 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 15 juillet 2020
Écouter la science…

François Fouquet
Lundi, 13 juillet 2020
« M’as te montrer à vivre! »

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 juillet 2020
J’ai pris 10lbs depuis le début de la pandémie

JD 22 juin 2020
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Un nouveau service de livraison mutualisé pour les commerçants sherbrookois Samedi, 11 juillet 2020
Un nouveau service de livraison mutualisé pour les commerçants sherbrookois
Un road trip aux saveurs locales au Cœur des Cantons : le début d’une belle collaboration entre trois territoires des Cantons-de-l’Est Jeudi, 9 juillet 2020
Un road trip aux saveurs locales au Cœur des Cantons : le début d’une belle collaboration entre trois territoires des Cantons-de-l’Est
Plus de quarante chantiers dans les rues de Sherbrooke Par Daniel Campeau Mardi, 7 juillet 2020
Plus de quarante chantiers dans les rues de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous