Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
SPORTS / Régionaux
Megan Foy Par Megan Foy
mfoy@estrieplus.com

Jeudi, 26 novembre 2020

Sherbrooke retrouvera son équipe de baseball junior en 2021



 Imprimer   Envoyer 

Vincent Laroche, ancien Président de Baseball Sherbrooke, assurera le retour d'une équipe de baseball Junior à Sherbrooke l'été prochain.

M. Laroche se dit prêt à assumer les nouvelles tâches que comporte la direction et la gestion d'une équipe de calibre junior, après une année de repos qui s'est avérée coïncider avec l'arrêt de plusieurs secteurs d'activité en raison de la pandémie : « C'est un très beau défi », souligne-t-il.

Le baseball en Estrie

 La pertinence d'une telle équipe à Sherbrooke se traduit par la présence grandissante du baseball en Estrie : « C'est aussi une continuité pour les joueurs. On a quand même une bonne équipe au niveau Senior, les Expos de Sherbrooke, et ça prend une relève pour cette équipe-là. », précise le nouveau Directeur-gérant. Selon les chiffres de Baseball Québec, 20 000 inscriptions auraient été recensées en 2010; en 2018, il s'agit plutôt de 36 000 inscriptions, soit presque le double d'il y a 10 ans.

Le baseball junior avait pourtant disparu à Sherbrooke dans les deux dernières années, notamment en raison d'un manque de joueurs. Les jeunes, selon leur année de naissance, arrivent souvent en lot, ou sont parfois appelés - lorsqu'ils excellent - à jouer dans un calibre supérieur. « Quand [j'étais l'entraîneur du] Midget AA il y a trois ans, j'avais une équipe essentiellement de joueurs de 1ère année [dans le calibre midget] », explique M. Laroche, qui œuvre à Baseball Sherbrooke depuis un peu plus de 4 ans.

Bâtir une équipe de joueurs, mais aussi d'entraîneurs

Il espère toutefois être en mesure de former une équipe solide avec des athlètes venant de Sherbrooke comme des régions qui entourent la ville. L'absence d'une équipe junior à Drummondville et à Victoriaville permet d'ailleurs de croire qu'une formation complète sera établie : « On va essayer de trouver une stratégie pour que les autres associations en parlent », précise-t-il.

Pour l'instant, même s'il est difficile de faire le portrait de l'intérêt des jeunes pour une telle équipe, M. Laroche constate déjà un certain engouement, par l'entremise d'un sondage publié sur la page Facebook de Baseball Sherbrooke. Selon la ligue dans laquelle évoluera l'équipe, le Directeur-gérant devrait avoir une idée de son alignement aux alentours de février. Il a également tenu à souligner la transparence qui qualifiera la  sélection des entraîneurs : « On a peut-être quelqu'un, quelque part, qui aimerait ça coacher et qu'on ne connaît pas. »

L'équipe junior devrait normalement tenir ses matchs au Stade Amédée-Roy. Le calibre de la formation - AA ou BB - sera déterminé en fonction des joueurs inscrits.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Covid 19 cause une pause forcée du hockey mineur à Magog

La Covid 19 cause une pause forcée du hockey mineur à Magog
Début de la 39e édition du Tournoi international bantam de Sherbrooke

Début de la 39e édition du Tournoi international bantam de Sherbrooke
Destination_Sherbrooke_etincelles_2
NOS RECOMMANDATIONS
À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel

À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel
Le centenaire et l’autobus

Le centenaire et l’autobus
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_etincelles_3
 
François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

JD_NOVEMBRE_2021
Destination_Sherbrooke_etincelles_1
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960 Par Archives nationales du Québec à Sherbrooke Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard Par Daniel Campeau Mardi, 23 novembre 2021
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard
Quoi faire ce weekend? Par Catherine Blanchette Jeudi, 25 novembre 2021
Quoi faire ce weekend?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut