107.7 sondage mars 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Découvertes
Rythme FM sondage mars 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 10 avril 2019

En grève pour six jours



 Imprimer   Envoyer 
Jusqu’à présent, aucune séance avec les employeurs n’est prévue dans les prochains jours. (Photo archives)

En cette première journée de grève, les membres des syndicats des Autobus de l'Estrie, Autobus La Sapinière et Autobus des Cantons étaient réunis ce matin aux intersections des rues King et Jacques-Cartier, afin de sensibiliser la population à leurs conditions. Les syndicats seront de retour au travail le 18 avril. À Sherbrooke, le service de police indique assurer la sécurité des enfants aux abords des écoles.

Ce matin, les conducteurs remettaient des feuilles volantes sur lesquelles ont pouvaient lire quelques-unes de leurs conditions de travail et de leurs responsabilités envers les élèves.

« Nous avons la responsabilité de transporter quotidiennement jusqu'à 72 enfants de 4 à 17 ans en toute sécurité dans la circulation et les intempéries, et cela, sur des trajets de plus de 2 heures. Nous devons constamment être attentifs et alertes pour protéger les jeunes des incidents de la route et des incidents à bord, dont l'intimidation et la violence. Il nous est difficile de nous faire remplacer faute de personnel, et ce, même en cas de maladie, de deuil et d'obligations familiales. Notre revenu annuel se situe, en moyenne, à 19 000 $ par année ».

Jusqu'à présent, aucune séance avec les employeurs n'est prévue dans les prochains jours. Les syndicats exerceront donc six jours de grève et seront de retour au travail le 18 avril. Cependant, si aucune entente n'a lieu entre les deux partis, une autre séquence de grève est prévue du 7 au 14 mai.

« Les transporteurs Sogesco et Transdev refusent d'octroyer les augmentations qui ont été consenties chez Autobus B. Dion et Autobus Coaticook, explique Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie - CSN (CCSNE). Sogesco est la plus grande entreprise détentrice de contrat de transport scolaire au Québec. Ainsi, les demandes syndicales sont basées sur le ratio moyen du salaire et de la valeur du contrat des conventions CSN auprès d'entreprises Sogesco (11). L'employeur est donc en mesure de payer tout en demeurant rentable. Il refuse de le faire pour une raison de profit, alors qu'en ce moment il peine à trouver des conducteurs pour respecter les obligations de ses contrats. Rappelons d'ailleurs que la compagnie a laissé 160 élèves sur le bord du chemin en février dernier en raison du manque de conducteur remplaçant. »

Quant à la multinationale française Transdev, qui détient quelques contrats de transport scolaire au Québec : « Les demandes syndicales sont basées sur le ratio du salaire et de la valeur du contrat de l'entreprise Autobus Ashby, explique M. Beaudin. L'employeur refuse de consentir aux demandes en justifiant que, puisqu'elle est une entreprise qui détient des actifs partout au Canada, elle doit prélever plus de coûts administratifs de ses entreprises de transport scolaire en Estrie. Ce sont donc sur ces arguments qu'elle s'appuie pour prétendre qu'elle est dans l'incapacité de consentir aux demandes salariales réclamées par les travailleuses et les travailleurs. »

Surveillance accrue par les policiers

Afin de faciliter les déplacements des élèves, privés du transport scolaire pour six jours, des policiers seront présents aux abords des écoles.

« On travaille en collaboration avec la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, souligne Martin Carrier, du Service de police de Sherbrooke. Nous serons présents jusqu'à nouvel ordre aux abords des écoles, le matin et en fin de journée. »

 


Orchestre Symphonique de Sherbrooke MAHLER 1 avril 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Poursuite policière dans le secteur de Fleurimont

Poursuite policière dans le secteur de Fleurimont
Quoi faire en ce long week-end de Pâques

Quoi faire en ce long week-end de Pâques
L'Écolo Boutique 16 avril  2019
NOS RECOMMANDATIONS
Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon

Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon
Jeune poignardé en pleine rue: un ado arrêté

Jeune poignardé en pleine rue: un ado arrêté
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke auto occassion
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 avril 2019
Voici une façon de « tricher » santé

Sarah Jitten
Jeudi, 18 avril 2019
Tendance barrettes!

William Lafleur
Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec

Johanne Brien
Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote

Jacinthe Dubé 17 avril 2019 2019
Fondation Québecoise du Cancer Déjeuner bénéfice 2019
Parlons sexe, genres et identité Par Sarah Beaudoin Vendredi, 12 avril 2019
Parlons sexe, genres et identité
Inondations: la pluie prévue ce week-end inquiète Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 avril 2019
Inondations: la pluie prévue ce week-end inquiète
Toyota Yaris à hayon 2020 Mardi, 16 avril 2019
Toyota Yaris à hayon 2020
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous